AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 KDD

Aller en bas 
AuteurMessage
Mage' Uscule
Magistrat Lyrical (admin)


Masculin Nombre de messages : 1212
Age : 26
Localisation : Dans ma pense... (81)
Date d'inscription : 08/10/2005

MessageSujet: KDD   Lun 5 Juin - 11:54

Lyrics de KDD :

GHETTO COCAINE(feat Don Choa) :

(Dadou)
Le ghetto se porte à l'esprit comme une sangsue
Un pavé du sang dessus
Les douilles se brouillent pour des mille et des cent
Le gosse tue quand les parents se tuent
L'apparence prime belle Mercedes c'est l'assurance crime
Crame les cimes si t'es pas Tony Montana t'es Sim
Coup de crapule le sang sur tes mains c'est l'estime
L'oseille se ballade t'es le chasseur de prime
Traîne pas la dans le vide cosmique d'un spliff trop chargé
T'auras besoin de ton speed quand les gradés vont charger
Des flingues monter charger
Vu trop de gosse monter charger
Des fauves monter chars cannons sciés pour décharger
Bandes rivales les jeunes se régalent la mort fait bander
En bande on est comme devant le vide les yeux bandés
La cité quatre murs un état d'esprit
Scène censure du crime pur plein de ça à l'esprit
Elle se déplace habite les corps comme une épidémie
Même chez les sock trop de chaleur sur mon épidermie
Ghetto 2000 trop de vice on l'avait prédit
Galaxie de glace finit les cartes de crédit
L'avenir doit payer plus qu'un délit plus qu'un braquo garnit
Faut se blinder comme l'US Army
Avoir plus d'oseille que d'heures de sommeil
Libéralisme snifer coke quand d'autres sommeillent

{Refrain x2}
G-h-e-t-t-o 2-triple zéro le ghetto c'est de la cocaïne
Les jeunes marchent à la protéine

(Diesel)
Rêve américain
Syndicat du crime
Les jeunes caïds s'réunissent comme au MEDEF
Tous defs
Ça fait gamberger de trimer en bas
Les crev's fauchent le blé comme les mioches de Cochabamba
Trop peu de scrupules
Pour 10 types affamés
Profit sur la came, le savoir-faire se pèse au gramme près
Très tôt, les gens deviennent dingues, flinguent
À tour de bras
Ghetto gros bras
Crament le sol, comme Stallone dans Cobra
Microsociété
Les boss créent des emplois
Appel aux crevards
Motivés comme des soldats
Une paie royale / mais rien de légal
Quand seulement 35h peuvent être fatales
La balance bascule
Tout le monde bouscule
Pour le trésor d'or
Tout le monde s'encule
Les jeunes se foutent du bien ou du mal
Illégal ou légal / de nos jours il n'y a plus de morale
Chômeurs officiels / blindés officieux
La prime du mois est décernée au plus vicieux
Ton licenciement, c'est ta tête
Qu'on explose
Plus de sursis, quand arrive l'over-dose

(au Refrain, x2)

(Don Choa)
Tu veux peser te lancer dans ce dur business
La fessée les pures nuits de sexe
Mais ça finit sec tu passes au cachet subetex
Un bain de sang pour celui qui tourne pas rond
Dans la zone la pure se transforme en poudre marron
Le daron boulot dodo
Sans repos le fils baron Ghetto / Coco / Séropo / Stressé
La dernière fois que je t'ai vu marcher dans la rue
T'avais le sachet dans le tube peut-être caché dans le cul
Tu veux une salope qui te séduit par son déshabillage
Ou la coke qu'elle sorte son étui à maquillage
Tu veux le monde à toi
Mais si tu voles pas droit
Tu feras pas ta loi
Rappelle-toi n'encule pas les boss
Ou c'est sur ta vie qu'ils feront un trait ce soir
Fallait le prévoir un affamé payé en blé noir
Tu veux les narines en or comme Mick Jagger
J'ai vu trop de pauvres qui se piquent Seigneur

(au Refrain x2)

_________________


Dernière édition par le Lun 5 Juin - 11:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://art-2-rue.zikforum.com
Mage' Uscule
Magistrat Lyrical (admin)


Masculin Nombre de messages : 1212
Age : 26
Localisation : Dans ma pense... (81)
Date d'inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Re: KDD   Lun 5 Juin - 11:55

QUI TU ES ? :

(Diesel)
Qui pourrait me stopper ?
Après tant d'années de rap et de rimes
Dis-moi qui pourrait me tester
Tu m'as détesté, mais ça m'a pas lesté
Dans ta tête dans tes veines nous nous sommes incrustés
Salaud
Mes rimes sont des uppercuts
Chacun de mes versets te culbute
Frappe fort ; tape fort,
Corps à corps sur le mic, Diesel devient hardcore
Tu me hais, je te hais
Tu te moque, je me moque
Tu t'en fous? Je m'en fous, c'est pigé
Qui es-tu pour parler ?
Moi ma vie c'est 100% dent pour dent carrément acharnée
Alors, blague pas, jacte pas,
Si mon style te dérouille stp braille pas
Tu veux qu'on se boxe alors débraille-toi
Si ce beat est trop rapide alors taille-toi !

(Dadou)
Bastonner on va se bastonner
Pose ta plaque et ton pistolet
Mon coup de poing va te rafistoler
Toi et ta dégaine de pistonné
Bastonner on va se bastonner
Monte le son dans les basses DJ
Pour me motiver j'ai besoin d'un truc frais
Pour le succès pas besoin de sucer
Je prends l'homme et pas l'officier
Tête tête balayette comme un homme frère
Mano mano monsieur brigadier
Tête tête tête tête balayette comme un homme frère
Je peux te dégrader viens regarder sans ta plaque et ton pistolet
Bastonner on va se bastonner pose ta plaque et ton pistolet

(Refrain)
M'en bas la race de qui tu es
Tu veux tester
Je sais qui tu es
Tu veux tester
Je sais ou tu es
Tu veux tester
Je sais ce que tu fais

(Diesel)
Vif comme un coup de boule, je tape dans ta face
Mes phrases éclatent dans ta tête comme un verre qui se casse
Je t'attrape et te bats comme une grosse-caisse
Pourquoi tu paniques, t'as pas d'espace ?
Mon style est comme un low-kick
Qui frappe à l'oblique explose tes oreilles comme une otite
Plein de sang plus de dents frappe sur le beat
Ne conteste pas la puissance de ma clique

(Dadou)
Moi je connais mes droits comme un Black Panthers

T'as les nerfs quand je déploie mon arrogance
Que veux-tu les temps changent dans la douce France
S'incliner les jeunes n'en ont plus l'obligeance
Y'en a marre des contrôles à la con
Des regards à la con
Des pressions à la con
Rien à foutre, tout le monde peut le faire de mettre des claques
Si tu blagues, je te plaque à la N'tamack

Cherche pas
Nous on lèche pas nous on flanche pas negros
Qu'est ce t'as sur le mic kappa double delta
Ouais on nique ça ouais je te dis que ça comme des diqsa
Est-ce de la comédie ça

Bis

Jouer l'homme quand on est armé
Posez donc votre arme monsieur l'officier
Bis
Bastonner on va se bastonner
Pose ta plaque et ton pistolet

_________________


Dernière édition par le Lun 5 Juin - 11:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://art-2-rue.zikforum.com
Mage' Uscule
Magistrat Lyrical (admin)


Masculin Nombre de messages : 1212
Age : 26
Localisation : Dans ma pense... (81)
Date d'inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Re: KDD   Lun 5 Juin - 11:56

UNE PRINCESSE EST MORTE :

Dèrrière un homme, une femme
Donne ses joies, ses larmes
Partage le courage
Traverse l'orage et la rage
Femme de militant, sans Palace ni Hilton
Entend les cris de sa nation, pas ceux des Rollings Stones
Dame de terrain, traverse le feu sans se brûler
Elle connait les chants de guerre pour cultiver la paix
Reine des belles imaculées
Pour partager ta haine figée
Quand ton mari s'est fait tirer
Aujourd'hui c'est toi qui part
Briller au loin comme les lumières d'un phare
Briller plus haut, plus fort qu'une star
C'est toi qui part
Les Blacks américains orphelins de l'Histoire
On t'a jamais perdu, une perle rare
Passe le bonjour à Malcolm de ma part
A Newton, Martin Luther
Dis-leur que Mandela n'est plus au mitard
Et que l'on garde l'espoir
Betty Shabazz ton nom est gravé dans l'histoire.

(Refrain)
Une princesse est morte
Sans flashes ni escorte
Sans bougie dans le vent
Sans rose devant sa porte
Une princesse est morte
Une femme de cœur, une femme forte
Morte, sans flashes ni escorte.

A travers les flammes, le sang et les bombes
Alger succombe et tes fils tombent dans les tombes
La mort effleure, ton cœur flambe quand tes filles tremblent
Tu lèves les mains au ciel, pieds nus dans les cendres
Dernier rayon de soleil sur ta djellaba
Premiers coups de feu, la terreur fait ses premiers pas
Ta tête est sous contrat, ta vie est un combat
Ils ont pointé le doigt sur toi les démons de Balla
Quand le jour se lève, tu comptes les morts autour de toi
Chasses les vautours sur ton toit
Tu pries et gardes la foi
Vies de tes propres lois
Avec les instits, les avocats
Manifeste pour la paix et pour tes droits
Pas de château ni de marbre
Jeune femme des sables
Tu graves tes rêves et élèves tes gosses avec des fables
Et tu t'éteinds comme une bougie
Tuée par le massacre en Algérie.

(Refrain)

Toutes les mères sont des princesses qui sans cesse
Donnent de l'amour aux vies qui naissent et disparaissent
Aux yeux d'un enfant, le deuxième nom de maman c'est Dieu
Qui peut plus qu'une mère forger l'esprit d'un homme sérieux ?
Au sein d'une famille, royale ou pas, son amour vrille
Pas besoin de diamants ou de caisse à elle-seule, elle brille
Elle apporte la joie, amène le souffle infini
Règne telle une reine sur le sentier de la vie
Des princesses meurent tous les jours
Les cœurs se croisent pour toujours
Qui sont ces femmes qui dans ce monde ont bougé les tours ?
Qui sont celles qui pour une cause ont brisé les montagnes ?
Qui sont celles qui ont connu les flammes ?
Fortes, au sein des souffrances et des douleurs
A travers les nations, les époques et les couleurs
Combattantes, militantes ou bien mères tout simplement
Des larmes coulent quand vos âmes s'en vont dans le vent.

(Refrain)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://art-2-rue.zikforum.com
Mage' Uscule
Magistrat Lyrical (admin)


Masculin Nombre de messages : 1212
Age : 26
Localisation : Dans ma pense... (81)
Date d'inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Re: KDD   Lun 5 Juin - 11:58

NEUF MOIS :

(Dadou)
J'aurais pu t'appeler fiston t'apprendre le vélo et le foot
T'aimer plus que tout et même te servir de poutre
J't'aurais appelé Sydney, Sydney Camara ça l'fait
T'aurais été une star derrière les cameras de ciné
J'avais tellement de choses à te dire tout et du délire
Le petit prince le petit poucet c'était des trucs à te lire
J'avais la vie à t'offrir la mienne passée à souffrir
T'aurait servie de tapis pour que tu puisses t'en sortir
Putain je t'ai fait partir comme un vulgaire salaud
Je t'ai fait sortir par la petite porte sans t'avoir fait de cadeau
Tous les jours je croise ton regard je porte le fardeau
Je croise des gosses gaillards courir derrière des vélos
Je t'ai pas porté mais je porte avec moi le cauchemar
Pensais pas être si faible aujourd'hui devant le miroir
Faut me croire ta mère je l'aimais pas te faire je l'ai pas fait exprès
En plus pour t'expédier c est même pas moi qui aie payé

(Refrain)
Pardonne-moi fiston béni ton père ce sale con
Qui pensait pas pouvoir t'aimer sans t'avoir donné de nom
Donne-moi la main dans mes rêves une dernière fois
9 mois pour être un homme c'était trop pour moi
Pardonne-moi fiston béni moi fiston
Je pensais pas pouvoir t'aimer sans t'avoir donné de nom
Donne-moi la main dans mes rêves une dernière fois

Ex futur père exemplaire pour certains criminel
Je fais la cible de commando trop de remords
Dans le cerveau
Pour certain raisonnable j'ai fait le bon choix
Je lui ai dit de l'faire car ma vie ne faisait pas le poids
Qu'aurais-tu dit d un père en survett
Plein de shit dans les chaussettes malhonnête
Qui gagne sa vie avec son bizz sa serpette
Qu'aurais-tu dit d un père qui se bat quand on le traite de boîte
Qui boit et qui se soigne avec un pote et un pack
J'ai même pas le permis j ai un casier bien rempli
J'ai passé ma vie à faire le con mais aujourd'hui j'ai compris
Etre un homme c'est pas les tâches de sang sur son blouson
Ni une réputation faite sur les putes et les bastons
Pardonne-moi fiston béni ton père ce sale con
Qui pensait pas pouvoir t'aimer sans t'avoir donné de nom

(Refrain)

En plus tu sais j'aurais plaqué ta mère un soir après 5-6 bières
Je voulais pas l'épouser juste épater quelques frères
Quand on est jeune et fou on tire son coup pour faire l'expert
Mais en aucun cas l'excès fait de toi un bon père
Je l'aurais plaqué et puis quoi qu'elle t'élève dans un foyer
Arrivée 19h juste à temps pour te bercer
T'aurais connu la dech' les flunch les tickets ciné
L'espoir chaque soir de vouloir m'assassiner
T'aurais ce style père que même l'enfer bannit
Raide mort au troquet quand t'aurais voulu faire ta vie
J'aurais fait une mère seule aux douze mercenaires en amour
Pourtant je regrette le geste chaque seconde des 7 jours

(Refrain)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://art-2-rue.zikforum.com
Mage' Uscule
Magistrat Lyrical (admin)


Masculin Nombre de messages : 1212
Age : 26
Localisation : Dans ma pense... (81)
Date d'inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Re: KDD   Lun 5 Juin - 11:59

ASPECT SUSPECT :
Quoi ? Pourquoi tu me regardes ?
Je suis pas Jack l'Eventreur,
C'est bon tu peux baisser ta garde,
Stoppe ta mégarde.
Les gardes me bardent de questions à la con
Ils tournent en rond,
Contrôlent mes papiers
Et puis s'en vont.

Ma vie tourne en boucle
Comme le jour de la marmotte,
Les vieilles marmonnent sur mon compte
Et les bourgeois sursautent
Sans dec', ai-je vraiment l'air d'un mec
Qui arrache les têtes ?
Je ne cache pas de Gillette
Dans mes baskets.
Est-ce clair et net ?

Je vis avec un cliché
Que j'ai jamais exigé.
Bientôt ma tête va craquer
Comme Jean-François Richet.
Fiché sans raison
Faché tel un garçon boucher,
Ca me fait chier de voir tous ces gens loucher
Comme si je sortais de chez Pinder.
Les flics me chopent
Comme les filles chopent les Chippendales.
Pourtant je suis normal
Comme toi j'ai deux bras deux jambes,
La différence est que quand je passe devant les gens,
Leurs membres tremblent

Vigilant face aux vigiles.
J'évolution sur terre comme un indien dans la ville
C est pas facile jamais tranquille.
Je peux même pas taper le style
On me croirait dérangé, dangereux, sorti de l'asile.
Faudrait-il que je marche les mains en l'air constamment
Que j'incorpore ma carte d'identité sur mes vêtements?
Sous pression comme une bouteille d'eau gazeuse,
Pseudo-parano je mène une vie trop dangereuse

Allez arrête sors de ta cachette secrète,
Je l'ai vu tu me surveilles,
Même les caméras me détectent en direct
On dirait qu'ils croient
Que j'ai une bombe se sous mon ciré
Obligé d'entrer pour payer
Ou bien de me tirer.
Viré des boites de nuit
Je peux même plus faire une viree.
Barré des listes on me prend pour un taré.
Arrêt sur image matte la figure que j'ai,
J'ai pas la couleur qu'il faut
Pour certains l'aspect d'un suspect.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://art-2-rue.zikforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: KDD   

Revenir en haut Aller en bas
 
KDD
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
art-2-rue :: "LES BACS" :: Lyrics-
Sauter vers: