AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 SNIPER

Aller en bas 
AuteurMessage
$igN
Mc en Veille
avatar

Masculin Nombre de messages : 570
Age : 25
Localisation : ...Ici...
Date d'inscription : 02/04/2006

MessageSujet: SNIPER   Lun 3 Avr - 18:02

Eh j'tombe à pic, un style impec, de la tech pour les gros pec, j'écris à la belek mec, eh jrevendique mon rap et l'histérie est globale, la rime frappe d'une anestésie locale, l'aggression est verbale, mal font les mots, sale est le flow, mais le crime reste vocal, eh je localise la locale dans la ptite feuille a papier, je l'enroule je l'emballe, vla mon blaze poupée, eh tu peut pas me louper, jvien de paris tu connais, la capitale du pays, là où personne s'connait, là où l'on aime la monnaie où le talent sort du guetto, là où ya plus de respect, là où les stars sortent d'un chateau gros, trop d'journalistes disent connaitre le pera, trop de soi disan puriste du hip-hop loula, pour les reuf et rouya j'sui revenu clasher, du talent un chouya mais le style est faché.

Pose un genoux au sol man, de la vibe du flow des lyrics on en a encore, pourquoi tu t'affole man, 2005 on remet ça mais 3 fois plus fort, S.N.I.P.E.R, concept différent ma frère, commen tu va lacher cher, et d'toute façon kes tu pe faire, on le fait parce kon a ça dans le sang, notre son c'est juste du 100%.

Man pousse toi, laisse donc passer mon crew, pose un genoux au sol ou tu fini dans un trou, ktu soi grand ou gros negro moi jmen bat les lleu-cou, j'orai toujour une vibe pour te trancher le cou, les vibes son vraiment lachés, toujours preci pour clasher, oui c'est un talent faché, c'est un soldat engagé, un tchatcheur why we are, gonflé a bloc,sur-entrainé, pret pour la guerilla, woooo radical ofichal, au o.p kan faut cramer une salle, 1 style au bou d'une gale, radical ofichal, l'alchimie est trop sale, soundboy tema tu chiale, ya ceu ki tripe et ceu ki tripe pa, nous on fait skon a à faire pour le reste papy flippe pas, pas de chek no stress, tu me verra deboulé si une instru me tend c fesses.

Pose un genoux au sol man, de la vibe du flow des lyrics on en a encore, pourquoi tu t'affole man, 2005 on remet mais 3 fois plus fort, S.N.I.P.E.R, concept différent ma frère, commen tu va lacher cher, et d'toute façon kes tu pe faire, on le fait parce kon a ça dans le sang, notre son c'est juste du 100%.

C'est du pera ça vient dla rue c'est la réalité, réveille toi c pa lé talen falsh kta a la télé, c'est talent faché moi j'sui pa là pour vendre du reve ou rabaché tou cke ta deja entendu, en bref ya pa de treve on est des chien on a encore faim, à bas vos levres kom a lancienne on est encore frai, pret a bouffer dla scene fumer les mic, écraser les chpeb avec la semelle de mes nike, surveille les bac inch'allah bientot le 3eme, nouvelle epoque nouvelle etape nouvelle deguaine, nimporte ki ecoute du rap et ya pu rien de rebelle, alor ecoute mon pote y fau ktu tende loreille, si le per-sni te mank et ke tu te gratte les veines, on repren les reines mise a lamende a la demande, on vien défourailler dan les regles de l'art, et rien a foutre des modes connard, on est vnu te remettre a la page t'es mort.

Pose un genoux au sol man, de la vibe du flow des lyrics on en a encore, pourquoi tu t'affole man, 2005 on remet mais 3 fois plus fort, S.N.I.P.E.R,concept différent ma frère, commen tu va lacher cher, et d'toute façon kes tu pe faire, on le fait parce kon a ça dans le sang, notre son c'est juste du 100%.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myrapp.skyblog.com/
Mage' Uscule
Magistrat Lyrical (admin)


Masculin Nombre de messages : 1212
Age : 26
Localisation : Dans ma pense... (81)
Date d'inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Re: SNIPER   Lun 5 Juin - 12:09

BON MOMENTS (Sniper feat L'Skadrille)

Ya aussi des bons moments dans la téci
sniper , l'Skadrille
(sniper , l'Skadrille )

Je me sens dans mon élément, car en vrai on goleri (rigole) plus qu'on pleure
La téci (cité) c'est hami (chaud) mais on vit plus qu'on meurt
Partout pareil chez moi c'est bien quelque part
Mais y'a pas de foot en salle, car y'a pas de salle à guelfar (falguière)
Notre seul sport y'a les chtars top départ
Le cul sur un banc on se tape des barres
Laisse moi appeller, paye ta cannette, roule un zbar
Venez on part à Anvers ou à Dam (Amsterdam) dès le sbah (matin) on se barre
Je paye la réssoi (soirée) sur un coup j'ai pris onze barres
Barbecue dans le quepar (parc) dans le poste Panam All Star
Et les petits qui me demandent si je suis 16 Ar
Ils sont nombreux comme les frères là-bas
Vas-y sors de taule on se casse à Dakar ou Rabah
Ça parle voyage des barres de rires sur les souvenirs
Et quand tu n'y étais pas gars tu fais juste des sourires
C'est mon ghetto et je l'aime

Refrain

Laisse moi ça me fait kiffer
Je suis dans mon élément ma ghetto réalité
C'est tellement de choses comment te l'expliquer
Ici les vibes sont trop bonnes
Je suis dans mon peutri (trip)

Laisse moi ça me fait kiffer
Je suis dans mon élément ma ghetto réalité
C'est tellement de choses comment te l'expliquer
Ici les vibes sont trop bonnes

Akéto

Je suis dans mon élément kiffer rien faire avec les frères
C'est ce genre de moments que j'apprécie à part ça
A cette heure-ci y'a du bête de bédo ta sah
Les bolloss (clients) affluent et tout le monde a son perso
Celle-ci c'est pour ceux avec qui je tue le temps
Et je compte même plus tous les oinj (joints) que j'ai tilté
Je suis shité tout le temps
Moi je suis un chat noir et je pue la galère
Equipe de bras cassés pour un plan guezmer (merguez)


Tunisiano

Je suis dans mon élément le tiéquar (quartier) et l'ambiance
Ni chtar (police) ni ambulance juste moi posé sur le banc
Comment ça c'est la demer (merde)
J'ai vu pire et je suis full up (fou)
Et si dans ma tête c'est la guerre j'ai pas grandi dans une roulotte
Pour les bons et les rholott (blédard )
Un ballon, un survêt crade et le Parc des Princes devient un city stade zinc
C'est un long roman de bons moments et tout le temps
C'est fumette, play et brettcham (chambrette)



Refrain

Laisse moi ça me fait kiffer
Je suis dans mon élément ma ghetto réalité
C'est tellement de choses comment te l'expliquer
Ici les vibes sont trop bonnes
Je suis dans mon peutri (trip)

Laisse moi ça me fait kiffer
Je suis dans mon élément ma ghetto réalité
C'est tellement de choses comment te l'expliquer
Ici les vibes sont trop bonnes

13 Or

Je suis dans mon élément parce queje kiffe trop les bons moments
Quand ça se passe calmement, sans violence ni armement
Quand ça ricane, et surtout quand y'a de la bécanne
Les jours de gros plavan (plan)
Et quand les petits sont à l'école
Tous au 35 et qu'on n'est bon qu'à se vanner
Pavaner devant le hall, avoir nulle part où aller
Les jours de mariage, où les daronnes se postichent
Quand Loutfi raconte des conneries en tirant sur son gros spliff (joint)
Les jours où je tourne en grosse loc (locations) gonflée à bloc
Et que les khenzettes (crasseuses) fassent dans leur froc
Le jour où Barry et Samy seront libérables
On se fera un restau et une tainp (pute) sur le grand boulevard
Quand je suis au 35 et qu'on trinque zinc
Les lyrics gravés dans la roche à coup de pioche
Comme ceux du 9.5 je kiffe trop les moments simples, les gros samples
Ma voix sur un gros son et les gros seins négro

Refrain

Laisse moi ça me fait kiffer
Je suis dans mon élément ma ghetto réalité
C'est tellement de choses comment te l'expliquer
Ici les vibes sont trop bonnes
Je suis dans mon peutri (trip)

Laisse moi ça me fait kiffer
Je suis dans mon élément ma ghetto réalité
C'est tellement de choses comment te l'expliquer
Ici les vibes sont trop bonnes

Pont

Pas besoin de grand-chose pour être heureux
Car le bonheur est dans les choses simples
Zinc on n'est pas des malheureu sement
Y'a que le négatif que retiennent les gens
La téci (cité) amène aussi de bons moments

Devant le hall quand ça charrie malment

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://art-2-rue.zikforum.com
Mage' Uscule
Magistrat Lyrical (admin)


Masculin Nombre de messages : 1212
Age : 26
Localisation : Dans ma pense... (81)
Date d'inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Re: SNIPER   Lun 5 Juin - 12:13

RECETTE MAISON :

(refrain x2)
Voici un style à la mode de chez nous
Encore les memes qui braillent
Ici c'est l' PerSny bien sur c'est nous
Recette son-mai, danger
Différents styles associés
Connexions meurtrieres, pour tout piller

(Aketo)

Recette maison,un peu de ci, un peu de ça
Un peu de moi, un peu de lui un peu de toi
Combinaison brutale Déclinaison vocale
Ambiance familiale on fait ça bien quoi
Tu connais l'animal AKETO, j'affute ça mal mal
Sans maquillage, ni effets spéciaux
Fait juste peter l' mix un bon master et c'est dans la boite
T'es en chaleur et t'as les mains moites
On exploite le filon a fond pas d' cinema
DJ BOUDJ envoie l' son qu'on leur montre comment on fait La basse crache dans les enceintes, 2 platines, 3 micros
Le rap dans son expression la plus simple
On dit qu'il sature ben tant pis pour lui
Nous on s'dit pourvu qu'sa dure
On va pas lui sauver la vie N'importe ki en ecoute N'importe ki en fait
Chacun sa recette
T'as la notre, la table est prete

(refrain x2)
Voici un style à la mode de chez nous
Encore les memes qui braillent
Ici c'est l' PerSny bien sur c'est nous
Recette son-mai, danger
Différents styles associés
Connexions meurtrieres, pour tout piller

(Black Renega)

Mec te prend pas la tete
On a la bonne recette
Le ketru qui fait qu'sa pète Net du son qui en jette
L'art et la technique
La maitrise, la pratique
On a trouvés l' diez pour te faire tripper
La recette son-mai
Elle est trop chan-mé
Lève les bras bouge la nuque
C'est a bout qu'j'les aurai
Si t'es down avec le Per-Sny
Mec tu sais qu'au microphone ca defouraille
Moi j'prend le micro
Pour les gars et les go
Pour les neu-je qui sont dans les ghettos
Pour les babout, les rebeus les négros
Pour TUNISAN DJ BOUDJ AKETO
Ca c'est l'equipe, attache ton slip
On a tout l'attiraille pour faire tout té-sau
Laisse nous t'embarqué dans notre freestyle session
Laisse nous donner la vibes
Laisse nous fumer la version
Laisse nous dédicacer les soces et ceux de la section Vas-y viens, mec le persny a pris position

(refrain x2)

Voici un style à la mode de chez nous
Encore les memes qui braillent
Ici c'est l' PerSny bien sur c'est nous
Recette son-mai, danger
Différents styles associés
Connexions meurtrieres, pour tout piller


(Tunisiano)

J'ai trop gratté l'bic
Malgré que j'ai raté le bac
Afin d' propager ma zik
Dans ta zup ou dans ta zak
Tunisan explique pour mes bicos et mes blacks
Et y'en a marre cours d'arithmétique ratrapage pour les hmars
Vite fait on veut tous le trone mais Dieu est grand
J'ai pas d' couronne sur la tete juste une a la place des dents
Et puis des dents au mic donc precis
Bonhomme sny comme a washington ou a counter-strike
Oua wani ra choufi ou asmahni Izidek ou tabahni jite nahki lel jmhaa
Lel khrouèti ou loukhrine haline nset
Fi l'himarra oul homa mntékine hal hit
Lkite lkoua chouf l'rné i kaoui
Ya khouya el pké i marrez oul soh i déoui
Nous voici nous revoila Precision, confection recette maison rap .....


(refrain x2)
Voici un style à la mode de chez nous
Encore les memes qui braillent
Ici c'est l' PerSny bien sur c'est nous
Recette son-mai, danger
Différents styles associés
Connexions meurtrieres, pour tout piller

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://art-2-rue.zikforum.com
Mage' Uscule
Magistrat Lyrical (admin)


Masculin Nombre de messages : 1212
Age : 26
Localisation : Dans ma pense... (81)
Date d'inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Re: SNIPER   Lun 5 Juin - 12:21

QUAND ON TE DIT :

On m'a dit Black renega lâche le shit
ce n'est bon pour oit
Ça va finir par te tuer un conseil
te pète plus la voix
je crois que ça va pas être possible
Comme dirait Zebda
C'est un pour mon popo et deux pour ma zeb
D'accord je fume un peu trop
j'men bats ça glisse trop
spiif au bec, j'suis se-lai
comme un alcoolo au bistrot
j'ne peaux pas me ché-la, quand
j'ai le dieze frere
j'ai la vibe d'un singa supa dupa
fly high et la...
vient pour mash'up le show
flow mortel concu pour faire
brûler ta sono hey!
lève ta main
fous le bordel si t'es chaud!
capte la vibe que je lache au micro
et dis moi si c'est die
ou ça defouraille
mais dit moi c'que tu veux
j'm'en bats les couilles
j'suis chictaille
un bon verre de sky
quelques taffes de hai
oulalalailli! j'suis paré pour le free style
on me surnomme le jonky
le con qui assemble les phrases, formule ses phrases
et fait du son qui claque
mon blaze a moi c'est blake renega

(Refrain)
Quand on te dit que les gard
du sniper viennent tchatcher
faut donner le meilleur de toi
est-ce que tu l'sais. ouais ouais
pousse la musique
dis a ta meuf qu'elle peut se lacher
qu'il y en aura pour tout le monde
et tiens toi bien
on te le dit tout le temps

On m'a dit tu veux assouvir
tes envies , t'as qu' a taffer
j'ai dit non merci pour le moment
je n'ai qu'une envie
ils m'ont dit que j'étais un endormi
et ils me l'ont reproché
mais je leur ait dit
que j'avais choisi de faire du rap dans la vie
Tunisiano qui cause, pose
a grosses doses
et si jamais t'atteinds l'osmose
c'est que t'es tombé dans le panneau
gratteur de maille, baiseur de seuf
insulteur de keuf
squatteur de teuf
et amateur de free style
ouais tu captes un peu, on s'la
raconte et l'on et tous triccards
c'est malheureux mais on
est condamné a une vie de smicards
au départ, j'avais percul'rap comme une obligation
une révelation
un art qui s'est vu être ma passion
donc qu'est ce que tu peux faire
sniper crew de dingus, nimbus
qui perdent les pédales
et adeptes de cunny -lingus
tuni fait mal a la tête, et en plus
c'est un mangeur de semoule
ouais t'as vu, j'suis le bougnoule
avec la coupe a la youle
Phrasé tranchant
affuté la rime c'est mon penchant
c'est franchement bandant
en plus on le fait en chantant
crie sauve qui peut, sniper trois ti-peu
qui font parler d'eux a chaque fois
donxc qu'est ce tu peux faire?
j'pose ma voix
reputation bête de scène
t'entends des rimes obscenes
encore tuni que fait es siennes
faire bgouger les fessiers c'est tout ce que j'aime
ça crie snipe snipe snipe
a la prochaine

(au Refrain)

on m'a dit varie tes sujets
ça sonne trop cliché banlieusards
j'ai dit sois pas trop déçu
j'ai pas fini avec mes histoires
ils m'ont dit que c'est pas comme ça
que je ferais du gent-ar
je leur ait dit
que j'avais choisi d'opérer a la barbare
Aketo, rien qu'un mc d'plus dans la place
et en plus c'est pas du gâteau
vu le de-mon
qui cherche a se faire une place
faut u'on remplace les imposteurs
qui mangent a notre place
on prends place
parmi les meilleurs
bref la grande classe
faut que j'me surpasse
a la surface, je cdompte bien remonter
j'ai su faire face a bien des galères
dans ma vie de puilleux
même si ça en pas l'aire
dans mon vail-tra
je suis très pointilleux
t'as vu le faux crient tayo tayo
v'la le persnyp
des mecs qui mouillent le mailot
flow pétillant comme le champagne
qu'on manquera pas de aire péter a l'occase
tant qu'a faire
on va s'mettre a l'aise
on fout le feu dans le pacaze
comment ça gaze?
pepere, c'est la maison mere
deuil-la-barre un dé de blé super
j'en place une pour mes omperes
ouais ouais pour vous un bon rap
de salopards
j'sais que les frères coopèrent
nous on vient distribuer des te-tars

(au Refrain)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://art-2-rue.zikforum.com
Mage' Uscule
Magistrat Lyrical (admin)


Masculin Nombre de messages : 1212
Age : 26
Localisation : Dans ma pense... (81)
Date d'inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Re: SNIPER   Lun 5 Juin - 12:22

NIQUE LE SYSTEME :
(trop bien cette chanson ^^)

J'dénonce le systeme dans lequel on vit tout en l'faisant
fonctionné en consommant, difficile de faire autrement
j'vis avec mon temps, suivant le troupeau comme tous les autre moutons
j'reste militant mais c'est le berger qui tient le baton
Qui nous le met dans les roues et qui nous mene en bateau
Nous fait bétom quand on marche encore à taton
et resserer tout l'état nous la met en beauté
Apres la pluie le beau temps on peut se pointé ou pas
J'suis deja blaser depuis longtemps
La France accueille à bras ouverts
mais les vitres trop laids ont vite compris que Maigret n'était qu'une brute
Mon coeur abrite la souffrance des colonies
si on dit que ce n'est qu'un détail, c'est que Lepen est un sale porc
Faire la misère c'est un beau pour les toubab
les coups bas des kondés, qu'on vrap au moeur sur les couleurs d'affiches
Je paye de mon épiderme, il n'est de commisariat qui ne referme pas devant dom
Voir l'arrivé d'un terroriste ou la violence augmenté,
puis s'acharner sur l'islamiste, fais la joie du nationaliste,
il suffit d'une chaine à audience, d'un arabe dans leur rubrique
pour outragé la vieille France, et choqué l'opinion publique,
mais que dire de la république ?
C'est que pour un biko ou un negre les maigres salaires sont les memes
Donc ils touchent le sked, j'retranscris les joies et larmes
Les cris et trames, dénonce l'Etat et ses méfaits car la bouche est une arme

(Refrain x2)
Niquer l'systeme, ils auront le feu car ils ont semé la haine,
qu'on les brule, qu'on les pende ou qu'on les jette dans la Seine,
la jeunesse du ghetto a la rage qui coule dans les veines, il faut brisé les chaines

Ne vois tu donc pas à quel point il est terrible ?
Tenir dans la bile, le desespoir d'une communauté de survivre aux erreurs de la bible
Mais dans ce combat ultime je proteste et me noie dans ces sombres desseins
Où les deceptions se succedent, et où s'accroient ces certificats de decès
meme en ces heures sombres ils m'insurgent
sache que je ne cesserais de contester les conditions de vie en HLM
c'est vrai que c'est vrai, mais la France c'est pas la Hongrie
Ici il faut que tu traines ton pedigree pour que tu puisses un jour te pretendre libre
Elle cherche à bruler nos racines,
tous les ans, tous les mois, tous les jours, c'est nos freres qu'elle assassine,
elle nous tchatche, elle nous ment, elle nous bluffe, elle nous fascine,
c'est l'ennemi du ghetto, un mauvais jour se dessine
Oh babylone, ton systeme est conçu pour nous enterrer plus tôt
mais ya des soldats, des vrais guerriers dans l'ghetto
avoir la foi, garder la tete, oh c'est sa qu'il faut faire pour faire lever l'bedou yagayooo
J'aimerais etre dans la peau de ce flingue
tenu dans la main d'un beur qui se verrait caler Lepen
J'aimerais etre dans la peau de ce surin
tenu dans la main d'un negre pour une balafre sur Maigret
J'emmerde la droite et leur cellu
J'aimerais que mon majeur creve l'oeil à Jean-Marie
Je me battrais pour la richesse de mes racines
quand à toi chomeur, bagarre à l'esprit

(au Refrain, x2

J'ai vu les yeux de la haine sous un drap blanc
le mississipi tuer des innocents
la France donnait au FN plus de 13 pour cent
j'ai vu les freres combattre leur propre frere
des histoires à 5 franc, suivit d'un meurtre et d'un enterrement
j'ai vu les yeux de certains hommes politique
qui avant de penser au peuple ne cherche qu'a devenir president de la Republique
j'ai vu le reflet d'mes yeux dans ce miroir, j'ecris mes peines sur grimoire
et meme un huit de plus pour changé l'histoire
j'accuse les juges de faire preuve de préjugés
j'accuse le droit de donner à un seul homme de pouvoir nous juger
j'accuse cette engouement qu'a l'humanité pour le dégout
j'accuse les procureurs de mettre les meme sous écrous
j'accuse les chiens de l'Etat d'avoir la gachette facile
j'accuse celui qui enferme nos freres entre 4 murs
j'accuse certains pretres de vouloir toucher ce qu'on a conçu
j'accuse le concretises de n'etre qu'une bande de délinquants
j'accuse les morts subites pour un paquet d'oseille
j'accuse les dirigeants de tirer les ficelles
j'accuse les cellu trouillards des ghettos dieuseux
j'accuse l'Etat de tout leurs bizzness mafieux
j'accuse la colère de trop bien faire son boulot
j'accuse ce systeme terrien sans fric
j'accuse cet arome de trame d'etre assez fier de poli
j'accuse les élus corrompus de profité de leur status

(Refrain) ad lib

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://art-2-rue.zikforum.com
Mage' Uscule
Magistrat Lyrical (admin)


Masculin Nombre de messages : 1212
Age : 26
Localisation : Dans ma pense... (81)
Date d'inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Re: SNIPER   Lun 5 Juin - 12:24

SANS [RE]-PERES :
(trop belle c'te chanson ^^)

La place d'un père, la place d'une mère dans une famille
La place de deux êtres chers censés s'aimer pour la vie
Unis par leur volonté, par les sentiments en commun
Simplement réunis, on craint rien
Enfin c'est c' qu'on dit mais pas toujours c' qu'on voit
J'ai demander pourquoi, on m'a répondu c'est la vie
Puis-je donner mon avis? Faut qu' j' reste en dehors de ça
Quand l'amour s' transforme en haine et qu'on s' déchire devant moi
Voila ce qu'il en est, et c' n'est pas autrement
Comprend tant d'angoument pour l'histoire de mes tourments
Le temps évolue, j'ai fait face aux soucis, j'ai grandi
Maman est là, mais papa est parti et la j'ai compris
Qu' t'as préféré tourner la page
J'étais pas du voyage, dire qu' j' te croyais au paradis
Vu qu' l'alcool fait des ravages
Tu t'es pas rattrapé et sans même te retourner
J' t'ai vu t'éloigner du rivage
Et s' tu as ta vie merdique j'en sais trop rien
Dev'nu alcoolique et tu fais du mal aux tiens
Combien de fois tu l'a vexer, combien de fois t'étais pas la
Combien de bleus sur ses bras, car quand on aime on n' compte pas

(Refrain Smile
Tu es parti
Sans même que l'on ne puisse te dire au revoir
Au fond d' mon coeur
Tout est devenu si noir
Tu es parti
Sans même que l'on ne puisse te dire au revoir
Au fond d' mon coeur
Il reste encore un espoir

Oh papa, si j'avais j' t'aurais dit
Non ne pars pas!
J'étais trop p'tit pour comprendre
J'ai dû grandir sans toi
Même si mama c'est bien occupée d' moi
Il me manquait un repère, un père derrière moi
J'fermais les yeux et j'imaginais ton visage,
J'savais juste que t'étais noir vu mon métissage
A l'école on m' demandait
Ton papa il fait quoi?
Les autres se marraient quand moi je ne répondais pas
Le jour ou j' suis tombé sur cette photo de mariage
Le puzzle de ma vie a commencé son assemblage
J'ai enfin su à quoi tu ressemblais
Impossible d'expliquer l'effet qu' ça m'a fait
1990 le téléphone sonne
Après l'orage le soleil rayonne
Mama m'appelle et m' dit quelqu'un veut t' parler
J'ai juste entendu allo j'ai compris qui c'était
Quelques semaines plus tard te voilà devant moi
Est ce la réalité ou s' rêve que j' vis à chaque fois
T'es resté 8 ans puis t'es r'parti
T'es retourné au pays

(Refrain Smile
Tu es parti
Sans même que l'on ne puisse te dire au revoir
Au fond d' mon coeur
Tout est devenu si noir
Tu es parti
Sans même que l'on ne puisse te dire au revoir
Au fond d' mon coeur
Il reste encore un espoir

A la suite de ton départ
J'ai dû m' faire une raison
Quand elle a dit au grand frère,
Maintenant t'es l'homme de la maison
Elle si fière dev'nue la cause de mes souffrances
Devant nous l'air de rien, mais qui pleurait en silence
J'aimerais plus t'en vouloir, à l'inverse de mon coeur
Une rancoeur intérieure d'avoir juste un géniteur
A toute personne délaissée, sans présence de darons
Divorcée ou décédées, qu'ont juste hérité d'un nom

Oh papa! J'ai mis 4 ans pour effacer ma rancune
Un père on en a qu'un une mère on n'en a qu'une
J'ai ranger ma fierté, j' t'ai rejoins là-bas
Les larmes ont coulées quand tu m'as pris dans tes bras
Moi j' l'ai r'trouvé, d'autres ont pas eu cette chance
J'leur dédie ce morceau et partage leur souffrance
Ceux victimes d'un abandon, d'un divorce ou d'un décès
Ceux qui vivent avec le coeur brisé

(Refrain Smile
Tu es parti
Sans même que l'on ne puisse te dire au revoir
Au fond d' mon coeur
Tout es devenu si noir
Tu es parti
Sans même que l'on ne puisse te dire au revoir
Au fond d' mon coeur
Il reste encore un espoir

_________________


Dernière édition par le Lun 5 Juin - 12:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://art-2-rue.zikforum.com
Mage' Uscule
Magistrat Lyrical (admin)


Masculin Nombre de messages : 1212
Age : 26
Localisation : Dans ma pense... (81)
Date d'inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Re: SNIPER   Lun 5 Juin - 12:26

J'AIME PAS :

Oh my lady !
Ben moi j'aime pas Sniper
Donc j'aime pas Aketo
J'aime pas Tuniziano
J'aime pas Blacko
J'aime pas BOUJ
J'aime pas Dj Poska
J'aime pas Funky Maestro
J'm'aime pas moi même
Diam' nan, on s'aime pas
J'aime pas
Qu'est ce qu'il y a ? J'aime rien quoi !
J'aime pas ce drôle d'effet qui me pousse à muser la voix à rapper
Ou m'user les doigts sur mon briquet
J'aime pas rentrer de soirée plus de voix aphone
Ou bien rentrer décalqué puis me prendre la tête sur l'interphone
Moi j'aime pas ceux qui m'aiment pas donc ceux qui m'aiment pas
Appelez moi comme quelqu'un qui n'aime pas les putes, les patrons
les parties de jambes à 4 pattes
J'aime pas quand ça me parle pas
J'aime pas l'impalpable et quand je palpe pas
J'aime pas le calme quand je braille et que j'aime pas
J'aime pas me lever le matin
J'aime pas ce pays la France et le latin ,son systeme son barratin
J'aime pas quand j'ai pas de Beu
J'aime pas quand j'ai pas de pot
J'aime pas quand y a pas de pot
J'aime pas le rap à l'eau
Tout l'monde rappe allez ça me casse les rouleaux
J'aime pas la radio ça me pousse à détester des morceaux
J'aime pas m'exposer être en avant non je reste posé
J'suis dans ma que-plan quand j'en sort c'est pour exploser

(Refrain:)
J'aime pas
L'état français son systeme et ses policemen
J'aime pas
La justice qui enferme nos fréres en cabane
J'aime pas
La jalousie l'hypocrisie les mythomanes
J'aime pas j'aime pas j'aime pas j'aime pas
J'aime pas
Les médisants les mécréants les 2 visages
J'aime pas
Les regards de travers j'aime pas qu'on me dévisage
J'aime pas
Les dièzes à 2 francs et les trucs qui me foutent la rage
J'aime pas j'aime pas j'aime pas j'aime pas

T'aimes pas
Les parasites qui prennent la fiance-con un peu trop vite
Qui grattent l'amitié qui s'infiltrent et qui profitent
T'aimes pas
La BAC les travelots et les gays, le système français (en fait)
Ceux qui cessent pas de nous les casser
T'aimes pas
Les pervers les paroles en l'air les parents dans l'air du temps
Qui partent en laissant leur mômes en bas
T'aimes pas
Quand y a pas de Diez pas pas de diax pas de truc pour se mettre à l'aise
J'aime pas les meufs balaise
T'aimes pas
Quand je pars en yeuks et que j'ai plus toute ma lucidité
Quand je divague comme un schlag et je me laisse à dire des absurdités
T'aimes pas
Cet instant propice d'excitation dans l'air la jeune fille
Qui me fait faux bon et moi le pénis à l'air
T'aimes pas
Les paliers qui départagent les hommes
Les paniers des mères pas blindés par ce qu'il y a des gens pas liés pas fiables
T'aimes pas
Les 2 traits les faux fréres les lances-bas
T'aimes pas
Les cracoucas les pédos les cistes-ra

(au Refrain)

J'aime pas les mythos le mitar les matons
Elle aime pas
Les dominés les minets le mal et le mâle
On aime pas
Passer 24 heures dans un commissariat
T'aimes il aime pas elle aime pas on aime pas
J'aime pas
Les impôts les taxes et leur connerie de Pax
Elle aime pas
Quand c'est fade quand ça fane et quand c'est faible
On aime pas
Quand y a pas de son et pas d'instru a kicker
T'aimes pas il aime pas elle aime on aime pas
J'aime pas
Les clichés la défaite et les idées toutes faites
Elle aime pas
Quand ça craint quand c'est crade et quand ça crie
On aime pas
Quand c'est pénurie qu'y a plus rien à er-rou
T'aimes pas il aime pas elle aime on aime pas
J'aime pas

T'aimes pas ...

(au Refrain, x2)

J'aime pas !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://art-2-rue.zikforum.com
$igN
Mc en Veille
avatar

Masculin Nombre de messages : 570
Age : 25
Localisation : ...Ici...
Date d'inscription : 02/04/2006

MessageSujet: Re: SNIPER   Lun 5 Juin - 16:23

Brûle :

Tunisano : Parce que quand on craint ils nous craignent
Aketo : Parce qu'au fond ils nous craigne
Tunisano : Parce qu'au J.T ils nous saignent
Aketo : Parce que la couple devient pleine
Tunisiano : Car le sang bout dans nos veines
Aketo : Car il faut briser les chaînes
Tunisiano : On aimerai qu'ils nous comprennent
Aketo : Ils auront le feu car ils on semé la haine

Tunisiano :

Bienvenue en banlieue où les daronnes sont dans la tourmente
Pas d'tournantes, juste deux, trois tests comme plaques tournantes
Ou ici tous s'vend, tous mentent, tous s'vantent de vouloir devenir millionnaire
Avant de dépasser les 30 balais, grand ou gringalet
Les armes ont la hargne qu'il fallait et l'plan épargne dans l'matelat
Té-ma, les ptits ont faim, ont des crampes a l'estomac,
Et pour aller à leur faim, ils iraient meme jusqu'à t'tromatt'
Et rate pas ton coup, grate pas les gens,
Assisté des temps modernes et voleur par tous les temps
Grand les ptits bossent, pé-ta puis ils bougent,
Expert en toss-toss, qui tend pas la main au feu rouge
Et ya les pistolet a eau et les gros berreta
Comme ya les soirées ghetto et puis les soirées Guetta,
Tous la coupe à Olmetta, des crampons, un grand pont,
Y'a la loi de no mer-ta devant les shtar ferme la grand con
T'as la frousse, donc tu tousses, tu t'explique,
Ferme la couz' les keufs connaissent l'odeur d'ma bitte
J'habite où j'ai grandi, au quartier pas d'MJ,
Peu d'bittes, trop d'MC, trop d'PD dla PJ
Oui les reuf on réagi face o propos outrancier
Un crim inpuni la gazeuze dans une moskée
Funiraille oboské engrenage dramatique
Effet boule de neige foto matracage mediatique
Il parle de karcher divise la france en 2
Sarko t'offre un lavage a l'élephan bleu,
Mais ce qui est malheureux c'est que l'on brule le peut qu'on a
Alors qu'il suffirait de voter pour incendier c'est connards

Refrain :

Brûle, Brûle, Babylone brûle, jveux t'entendre crier, faut qu'tu hurles
Que la chaleur fasse fondre les barreaux des cellules
Qu'elle incinère ton system ki part en testicule
Brûle, Brûle, Babylone brûle, jveux t'entendre crier, faut qu'tu hurles
Tu dis qu'on avance mais en fin d'compte on recule,
Un morceau lance-flamme pour la jeunesse qui t'en...

Blacko :

Plus je grandi plus je vois que tout va de travers
En faite on vient sur cette Terre pour pouvoir nous la mettre a l'envers
Babylone mon flow est un virus dans tes programmes
Qui désinstalle, qui nike et puis tout crame
Que personne n'abandonne rempli de vibes trop bonne
Man, j'ai sorti my weapon donne moi des ballle comme dirai jaguar gorgone
Je viens foutre le faya je crache des flammes comme un dragon
Nique le systeme ils auront le feu car il on semé la haine
Qu'on les brule qu'on les pendes ou qu'on les jette dans la seine
La jeunesse du ghetto a de la rage qui coule dans les veines
Faut briser les chaînes
L'esclavage mentale est modernisé
Vous nous marcher sur la gueule vous nous m'épriser
Man t’étonne pas si ta caisse est carbonisée
Peu importe qui c'est senti visé.




Refrain :

Brûle, Brûle, Babylone brûle, jveux t'entendre crier, faut qu'tu hurles
Que la chaleur fasse fondre les barreaux des cellules
Qu'elle incinère ton system qui part en testicule
Brûle, Brûle, Babylone brûle, jveux t'entendre crier, faut qu'tu hurles
Tu dis qu'on avance mais en fin d'compte on recule,
Un morceau lance-flamme pour la jeunesse qui t'en...

Aketo :

Jeune issu de l'immigration comme ils aiment tan le rappeler
Ca fait 30 ans qui fond que parler d'intégration je me sens pas francais
Forcer de constater que lon c'est pas du refus c'est juste un fait
J'ai vu je sais que le fossé se creuse
De plus en plus tu sais mito font leurs beuz
Sur l'insécurité joue sur la peur des gens ?
N'hésite pas a dragué électoral tu gronde
Va y je sens que l'histoire ce répète j'entend
Parler du role positif de la France durant
Les colonies putain c'est quoi c'est conneries
Quand nos pères étaient utiles et productif il étaient bon pour ce pays
Ok mais quand leur fils crie vengeance
Ils son bon pour leur pays d'origine la France
Un pays régit par des irresponsables qui multiplie les maladresse
Et se demande pas pourquoi jt'agresse j'm'adresse
Face au premier flic un mec timide qui nit les fait
Sali la mémoires des victime qui met
De l'huile sur le feu comportement indigne
C'est prétentieux, trop ambitieux qui vas nettoyer qui?

Refrain :

Brule, Brule, Babylone brule, jveux t'entendre crier, faut qu'tu hurles
Que la chaleur fasse fondre les barreaux des cellules
Qu'elle incinaire ton system ki part en testicule
Brule, Brule, Babylone brule, jveux t'entendre crier, faut qu'tu hurles
Tu dis qu'on avance mais en fin d'compte on recule,
Un morceau lance-flamme pour la jeunesse qui t'en...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myrapp.skyblog.com/
$igN
Mc en Veille
avatar

Masculin Nombre de messages : 570
Age : 25
Localisation : ...Ici...
Date d'inscription : 02/04/2006

MessageSujet: Re: SNIPER   Lun 5 Juin - 16:24

Catalogué :

Refrain: x2)

(Black Renegat)

On est catalogué, coupable à chaque fois,

Mis à l'écart, fiché ou même montré du doigt.

Présumé jeune et dans la mauvaise voie.

Eh dis leur la loi.



(Aketo)

Ouais j'ai le look, typique, banlieusard.

On va pas cracher dans la soupe, avec notre dégaine on est
tricard.

Nos têtes sont yegries car de l'étranger on se méfie.

C'est cette mentalité de tocard qui dans le pays sévit.

Bien souvent, j'ai ressenti dans le regard des gens

De la méfiance à mon égard, mis à l'écart et c'est vexant.

Avec ça, la paranoïa t'envahie à

De quoi au fond de toi la gera au sommeil après ça.

Tu deviens insociable, tout le temps tu te sens pris pur cible.

T'en as marre d'être très susceptible. Impossible,

D'instaurer un dialogue en plus pour en rajouter,

Les médias nous cataloguent, nous salissent et nous niquent la
santé.

On montre toujours les mauvais côtés,

Dans les films c'est abusé pour quoi on nous fait passer, j'suis
médusé !

Faut pas pousser ! J'suis pas un arracheur de sac à main.

Survêt, basquettes, casquette mais dans le droit chemin.



{au Refrain, x2}



(Black Renegat)

Regarde c'est braves, ils nous jugent par notre apparence.

Pour eux jeunes de cité rime seulement avec délinquance.

Tout ça pour une couleur, une origine qui ne reflète pas leur
France,

Ça m'fait flipper quand j'y pense.

Alors savoir qu'est-ce qui les poussent à nous mettre tous dans
le même sac ?

Pourquoi quand j'croise une vieille elle s'agrippe à son sac ?

Pourquoi quand je cherche un taf je vois les portes se fermer ?

Pourquoi on me traite de voleur alors que je n'ai encore rien volé
?

Est-ce mes baskets qui font ça ? Je ne crois pas.

Est-ce ma tête qui ne passe pas ? Je ne sais pas.

Y a plein de questions auxquelles je ne peux pas répondre

Mais je ne vais pas rester là à me morfondre.

J'les calcule pas.

(Aketo)

Rien à foutre des préjugés.

(Black Renegat)

J'avance, je ne recule pas.

(Aketo)

Moi y a que dieu qui peut me juger.

(Black Renegat)

J'm'en fous qu'ils m'aiment pas.

(Aketo)

Ou qu'ils se sentent dérangés, ici c'est aussi chez moi

Et crois moi sur parole je suis pas près de bouger.



{au Refrain, x2}


partie en algerien

refrain x 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myrapp.skyblog.com/
$igN
Mc en Veille
avatar

Masculin Nombre de messages : 570
Age : 25
Localisation : ...Ici...
Date d'inscription : 02/04/2006

MessageSujet: Re: SNIPER   Lun 5 Juin - 16:25

du rire au larme :

Tirer une tête d'enterrement ou rire à s'en pisser dessus
Le bonheur on l'convoite tellement qu'y a plus moyen qu 'on reste en chien
J'te l'dis clairement les gens, les sentiments, j'en fais abstraction
Pas un sentiment proche de ma réaction
Tous mes proches sont sous tension, sans vaille-tra pour la plupart
En prêchant, dehors au clair c'est embrouille avec le daron et c'est reti-par
Des phrases qui blessent comme des coups d'schlasses
1 ou 2 s'barre bien gé-char, une de mes faiblesses et après
Ici on s'soigne tous à la médecine douce
Hélas, la vie est une sacrée tass, une bonne taffe, j'tousse
Et là, j'touche le fond, les cernes sous mes yeux prennent forment
Au fond, tu pourras lui dire j'suis un jeune qui pète pas la forme
Aigri, le visage amaigri, face d'arabe d'aigri, physique ingrat
Autour de moi, tout pare en vrille, situation plus que ve-gra
Rien d'marrant, si ta bêtise
J'crois y a vraiment de quoi s'faire du mourrons

Je sais qu'c'est dur mais n'baisse pas les armes
Même si tu passes du rire aux larmes
Pense au futur, la vie est pure et pleine de charme
Je sais qu'c'est dur mais n'baisse pas les armes
Même si tu passes du rire aux larmes
Pense au futur, la vie est pure et pleine de charme

Mon quotidien, biffetons, shit, baston, j'me relaxe à ma façon
Pour la seule et bonne raison que l'chèque j'l'ai qu'une fois
J'suis encore chez ma mère, c'est pas à trente piges, frère
Que j'pourrais m'permettre de tout refaire
Les jours défilent, j'me demande c'que l'futur me réserve
Va savoir, j'prie pour ma famille, que Dieu les préserve
Le soir, j'vois des potes tiser, friser l'coma
A croire que le malheur les a hypnotiser
Si on s'mettait à chialer pour toutes nos galères
J't'assure qu'on chialerait encore et j'aimerais bien qu'on prouve le contraire
Bordel, les gens nous montrent du doigt
Et après, on penserait qu'cette attitude pourrait nous donner du respect
On vit comme on vit, on est comme on est
Et puis c'est tout, chacun a ses règles, ses traditions
Le reste on s'en fout
Si j'pose, j'cause la zizanie
C'est qu'le Tunisiano ose dire des choses
Ça va ça va pas, y a des hauts, y a des bas
J'compte pas faire débat, la France a causé des dégâts
Donc on vivra même si on doit souffrir
J'n'ai jamais baisser les bras même si j'm'efforce de sourire

Je sais qu'c'est dur mais n'baisse pas les armes
Même si tu passes du rire aux larmes
Pense au futur, la vie est pure et pleine de charme
Je sais qu'c'est dur mais n'baisse pas les armes
Même si tu passes du rire aux larmes
Pense au futur, la vie est pure et pleine de charme

Je n'sais plus si j'dois rire ou pleurer, me taire ou crier
J'fais le tri et pense que prier est l'seul moyen pour laisser l'soleil briller
Certaines choses me plient en 4 et d'autres me foutent la rage
Un espèce de contraste comme le beau temps qui chasse l'orage
J'suis gris, ma vie n'est pas rose, putain j'en vois de toutes les couleurs
Le soir, je tape une dose, n'enfume la race, j'oublie mes douleurs
Mais pour l'heure, j'ne suis qu'un mec de plus sur c'navire qui chavire
C'navire qu'on appelle la France, notre souffrance, leur donne à tous le sourire
Me parles pas d'horoscope ni même d'avenir
Les choses se passent, tu ris, tu pleures et puis tu meurs
Tout est écrit, le temps s'efface et fils
La vie ne laisse que des cicatrices, c'est triste à dire
Qu'aujourd'hui même si tu te casses la gueule
Faut savoir garder le sourire
Saisir les bonnes occases, pas faire de sa vie un film comique tout naze
A base de phrases, la larme mélancolique
La larme qui fait déborder le vase
Fils, autour de toi faut être à la hauteur de soi, je crois
Que si t'attends rien d'la vie c'est normal qu'au finale elle te déçoit
Mais ne baisses pas la tête, non, ne déposes pas les armes
Aujourd'Hui, nos familles pleurent, j'te jure qu'demain elles leur verseront des larmes
La vie est trop courte, je n'cesse de m'le dire
Et plus les jours passent et plus j'en ai rien à cirer
Pas l'temps d'l'admirer, on dirait qu'ça n'cesse d'empirer
Dans la spirale, j'suis aspiré et j'irais peut-être demain sous l'gazon faire une virée
J'préfère en rire et kiffer à bloc les chirés, mes potes, les virés
Mais pour l'moment passe moi le s... , laisse moi tirer

Je sais qu'c'est dur mais n'baisse pas les armes
Même si tu passes du rire aux larmes
Pense au futur, la vie est pure et pleine de charme
Je sais qu'c'est dur mais n'baisse pas les armes
Même si tu passes du rire aux larmes
Pense au futur, la vie est pure et pleine de charme

Je sais qu'c'est dur mais n'baisse pas les armes
Même si tu passes du rire aux larmes
Pense au futur, la vie est pure et pleine de charme
Je sais qu'c'est dur mais n'baisse pas les armes
Même si tu passes du rire aux larmes
Pense au futur, la vie est pure et pleine de charme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myrapp.skyblog.com/
$igN
Mc en Veille
avatar

Masculin Nombre de messages : 570
Age : 25
Localisation : ...Ici...
Date d'inscription : 02/04/2006

MessageSujet: Re: SNIPER   Lun 5 Juin - 16:25

Elle :

Ces quelques rimes c'est pour elle, peut importe son origine, j'ai juste besoin de l'essentiel, c'est pour celle que Dieu me destine
Elle, celle qui partagera ma vie
Elle, celle qui donnera la vie, aura porté le fruit de notre union
Elle, celle avec qui ma relation sera seine,
Ma déstinée sera liée à la sienne
Celle, qu'il me faut
C'elle qui me rend fou, d'elle nos vies sont parallèles, je ne vois plus que par elle
Celle qui n'aime pas le superficiel
Belle au naturel
Celle pour qui je turé, elle celle à qui je serais fidéle, je prendrais soin d'elle
Celle, pour qui j'ésserais d'être un mari modèle
Elle, appelez la madame, elle a la bague au doigt, c'est la mère de mes gosses,
Moi c'est elle et elle c'est moi
C'est elle c'est pas une autre,
C'est elle et c'est la femme de mes rêves, mais elle n'existe pas...

Refrain: Just one wife in my life...
Une seule, me marier une fois...
Just one wife in my life...

C'est juste un rêve
Elle saura calmer ma colère et vma jalousie,
Ses yeux seront sincères, sa vois une poésie
Elle sera ma femme, je serais son homme
On s'aimera à s'en croquer dans la pomme
Elle sera ma force, et ma faiblesse
Et s'endormira sur mon tors, ou mes caresses
Je serais son roi, elle sera ma reine
Elle sera une partie de moi, sera celle que j'aime
Et, puis je lui ferais un enfant [1 ptit youtss
Avec elle je regarderais passer le temps, Je n'aurais plus peur de vieillir
Quand il ou elle l'appelra maman, Je n'aurais plus peur de mourir
On dit que tout le monde à son âme soeur, alors si elle m'entend je lui tend cette fleur, C'est tout c'que j'ai pu cueillir

Refrain

Nan, je n'parle pas de ces filles faciles, de ces femmes objets, disen-ils, volatiles qui vont t'éponger l'budget, nan !
Plutôt de cette fille et partenaire de mes projets,
Être fragil de cette lettre tu es sujet, tu sais le thème c'est elle, mais j'dirais tu,
Tu es belle, irréelle, je t'appelle, où es-tu?
Rencontré par hasard, peut-être au départ pour une nuit, des mois, des années, une vie, tu sais
Et je rêve de ses lèvres brillantes, celles qui me désarment, qui me parlent, qui me charment, qui me hantent
Un corps de femme qui rend fou, qui enflamme, je me fou de c'qui se trame, j'aime tout c'que tu incarnes, tout, tout, tout, tout
Une gentillesse, une patience, si une relation stable, durable, car nos parents n'ont eu cette chance
Douceur de feu, vivre à deux je le veux, d'être heureux, malheureux, tant qu'on est uni devant Dieu

Refrain

Alors si ton coeur bat pour qqun à l'heure actuelle, au mmt où t'écoutes ce morceau, c'est le mmt de prendre tn téléphone et de l'appeler ou si elle est à côté de toi de te rapprocher d'elle ou de lui, tu vois c'que jveux dire, man?
Pcq tu vois Dieu, Allah ns a mit sur cette Terre pour qu'on partage du love, pas des balles, ni des billets, juste du Love...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myrapp.skyblog.com/
$igN
Mc en Veille
avatar

Masculin Nombre de messages : 570
Age : 25
Localisation : ...Ici...
Date d'inscription : 02/04/2006

MessageSujet: Re: SNIPER   Lun 5 Juin - 16:26

GRAVÉ DANS LA ROCHE :

Dans ce rap biz
On est arrivé les mains dans les poches
A l'époque c'était envoi l'bide
On fait l'truc à l'arrache
Et laisse parler la rage
Moi et mes potes
On veut graver ça dans la roche
On a la dalle et rien dans l'bide
De plus le blaze a tourné
Et tu connais la suite
Tout ça est passé bien vite
Où c'est qu'j'en suis
Dans la vraie vie
Oui c'est de ça dont j'parle
Ce s'rait mentir si j'dirais que c'est pareil
Déjà j'suis moins sur la paille
Et j'suis sorti d'mon trou
Voir du pays et vivre
Des moments forts avec mon crew
Kiffer entre nous
Et rendre fier les nôtres
Qui nous ont connus et soutenus
Avant tous les autres
C'est pour les mecs de chez nous
Les équipes de nuit qui baroudent
Ou qui restent postichés au Q.G entres couilles
Là où j'suis dans mon élément
Là où j'ai tellement passé d'temps
A kiffer rien faire, j'suis presque un meuble
Qu'on peut pas deplacer
Comme une encre impossible à effacer
Comme un tag à l'acide ou comme mon blaze
Gravé à la bougie sur les vitres du R.E.R
S.N.I.P.E.R avec un putain décor

[Refrain]
Eh approche
Ecoute, hoche
La tête si t'accroche
Pour nos familles et nos proches
C'est gravé dans la roche
Sortie de nulle part
C'était écrit c'est pas un hasard
Un jour notre blaze s'ra
Gravé dans la roche
On lâche pas on s'accroche
Du but on s'rapproche
Sous l'risque ou sous l'porche
C'est gravé dans la roche
Maint'nant on reste les mêmes
On retranscrit la vie qu'on mène
Sur disque ou sur scène
C'est gravé dans la roche

Après tout ce qui c'est passé j'ai pas changé
J'suis toujours le même enfoiré
J'retourne pas ma ste-ve
Non j'garde mes principes et mes points d'attaches
J'kiffe pas la célébrité, j'rammasse juste mon cash
Tous mes points de repère sinon j'suis du-per
La mi-fa, la go, les compères, c'est pépère
Rien à foutre de leur hip-hop jet set
J'profite de la chance que j'ai
Joué pas l'cain-ri, j'me prend pas la tête
J'suis pas une vedette et j'veux pas en être une
J'suis pas mieux qu'un autre, j'ai pas marché sur la lune
Gravé dans le bitume, gravé dans la roche
Juste ma plume et mes proches
J'me rappelle de nos débuts
9 7 commencement de l'histoire
Proposition d'l'album on voulait même pas y croire
30.01.2001 la machine s'met en route
2003 toujours le biz, le succès rien à foutre
Maint'nant qu'on est àl
On compte bien y rester
Gravé sur la dalle, aimé ou détesté
L'aventure continue et continura
Inch'Allah qui vivra verra

Eh approche
Ecoute, hoche
La tête si t'accroche
Pour nos familles et nos proches
C'est gravé dans la roche
Sortie de nulle part
C'était écrit c'est pas un hasard
Un jour notre blaze s'ra
Gravé dans la roche
On lâche pas on s'accroche
Du but on s'rapproche
Sous l'risque ou sous l'porche
C'est gravé dans la roche
Maint'nant on reste les mêmes
On retranscrit la vie qu'on mène
Sur disque ou sur scène
C'est gravé dans la roche

Tu sais qu'j'ai arrété l'chant
Fini d'rapper dans ma chambre
Tu sais tout à changer depuis le 11 septembre
Mes progrès c'est idem
Du kiff-kiff au final
T'as r'connu la voix qu't'aime
La même signature vocale
Car calle à l'arrache
Du hip hop sans complexe
Tellement gravé dans la roche
Que j'allume mes clopes au silex
Riche pas encore, toujours le même problème de flouze
Cette maladie incurable qu'ils soignent par pacte de 12
Eh ma belle! y'a pire, moi j'me tue à la tache
Respire, la vie est belle ça s'écrit pas V.I.H.
Toujours le même salaud déguelasse, efficace, rapace
Qui joue l'beau alias Tunisiano
Mon premier cassage de dos
Comme mes premières tunes
Mon premier pas au studio
Comme le premier pas sur la lune
Les mêmes raklis, les mêmes cliniques pressentis
(arabe)
Les mêmes histoires de tarma J.lo ou R.kelly
De la mort d'Bigui au pont de l'Alma et Lady D.
Ici tu hoche la tête, l'album te met en transe
Sniper gravé dans la roche, on revient choquer la France

Eh approche
Ecoute, hoche
La tête si t'accroche
Pour nos familles et nos proches
C'est gravé dans la roche
Sortie de nulle part
C'était écrit c'est pas un hasard
Un jour notre blaze s'ra
Gravé dans la roche
On lâche pas on s'accroche
Du but on s'rapproche
Sous l'risque ou sous l'porche
C'est gravé dans la roche
Maint'nant on reste les mêmes
On retranscrit la vie qu'on mène
Sur disque ou sur scène
C'est gravé dans la roche

Aketo, moi je rappe ma vie, on persiste et on lâche pas prise
Quoi qu't'en dise
On veut contrôler le réseau
Seulement si dieu veut on l'aura
Marqué de mon emblème ce monde ???

Eh approche
Ecoute, hoche
La tête si t'accroche
Pour nos familles et nos proches
C'est gravé dans la roche
Sortie de nulle part
C'était écrit c'est pas un hasard
Un jour notre blaze s'ra
Gravé dans la roche
On lâche pas on s'accroche
Du but on s'rapproche
Sous l'risque ou sous l'porche
C'est gravé dans la roche
Maint'nant on reste les mêmes
On retranscrit la vie qu'on mène
Sur disque ou sur scène
C'est gravé dans la roche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myrapp.skyblog.com/
$igN
Mc en Veille
avatar

Masculin Nombre de messages : 570
Age : 25
Localisation : ...Ici...
Date d'inscription : 02/04/2006

MessageSujet: Re: SNIPER   Lun 5 Juin - 16:27

Hall story :

Voici notre hall story
La ou les règles ont changer
Ici ou castaldi passe le relais a sarkozy
Ceci n’est plus un jeu et ca ce passe dans ta zone
Les candidats sont des jeunes
Noir ,blanc ,jaunes ,
Les cameras sont des commères et zoom sur les toit épier pour plus de trois mois
Ouh ouh ouh
Ou les perdants finissent en tôles sur les votes du public
Plutôt qcelui des shmidt et finissent a moi d4 dans un hall

(black renégat)

Ca c’est la hall story
La ou le béton nous rendent tous tarer
La ou l’avenir se tari ou on aimerai bien s’en tirer
Pour s’en sortir on compte sur la zic et ballon
on rame mais les chemins ne mène plus a Rome mais au --------
ici les keufs flippent ya qdes guedins et des floppes
nous on tombent sur la tete ici faute de poulet dans l’street
c’est fuck les stups la paix assez bref les forces de l’ordre
on aime pas lbleu leur barreau on aimerai les tordre
rien a perdre rien a foutre de leur loi merdique
fuck les boucavs, les indics ,les juges et leurs verdicts
street réalité , triste banalité fis fucking vocale
toujours la meme merde dans nos districts
dans nos street on fait nos diez en soumsoum
on a lseboum c la pegna coumcoum
ca choum de travers et ca part en cette-su
c’est cheum on a lfoutage de reum et ca stire dessus
ghetto genocide auto destruction
les miens contre les tiens
alors qu on a le même énmi en commun
chien tu seme tu va recolter
c’est le chant des revoltes
le ghetto est survoltes
nous quand on sort du loft c avec les bracelet
desole jsui pas soft tu voi mes seuf embrasse les
bleu pour tes semblant tu crois l’etre rouge
comme mon regard NTM sur mes 3 --------

Voici notre hall story
La ou les regles ont changer
Ici ou castaldi passe le relais a sarkozy
Ceci n’esplus un jeu et ca ce passe dans ta zone
Les candidats sont des jeunes
Noir ,blanc ,jaunes ,
Les cameras sont des comeres et zoom sur les toit epier pour plus de tros mois
Ouh ouh ouh
Ou les perdants finissent en toles sur les votes du public
Plutot qcelui des shmidt et finissent a moi d4 dans un hall
(babylon croit quon--- laisse frir
les gens peuvent se metre leur paroles dans le dans le cul
pour les cas sociaux les roles remplis )

(aketo)

chaque pions de l’odimate et du paysage udiovisuel
dans un pays toujour plus a droite les gens matte
le zoo dans le petit ecran matracage televisuel
on fait avaler la pilule au gens
genre voilà les pirates que nos quartier habrites
la France est trop matte et nous voit comme des primates
et promette de combattre l’insecurite mais
sont bon qu’ a debatre et toujour en rajouter
pour eu on a tous les tort donc jouvre en grand ma bouche
on srepete peut etree mais nique on repasse une couche
avec sarko-ko les boyco sont plus chaud que jamais
c’est miner j’imagine que desormais ces ptit ---
vont nous mener la vie dur faut quon s’adapte
j’ai pas dantidote avec eu nos rapports sa date
pas d’hier mais d’epoque de malades on equope
d’une reputation minable mais comment sauver les meubles
comment fermer sa gueule comment ne pas peter un cable
dit toi qu’a leurs yeux c le mal qu’on incarne
les pointeurs c’est nous , les voleurs c’est nous
les attentats c’est nous on a bien compris qu’on est pas chez nous
j’ai choisi mon camp rien a foutre jsui pas des votres
c’est meme une fierte jsai pas si tu comprend nos salles story
la ou les regles sont pas les meme ici
ou refré vont au charbon et se demene
ceci n’est pas un film et ca spasse dans ta ville de l’autre cote du periph
la ou les schmit en civil sont a laffut et te surveille
on mets en mode furtif en mode veille
les reufs continue a faire leur oseilles

Voici notre hall story
La ou les regles ont changer
Ici ou castaldi passe le relais a sarkozy
Ceci n’esplus un jeu et ca ce passe dans ta zone
Les candidats sont des jeunes
Noir ,blanc ,jaunes ,
Les cameras sont des comeres et zoom sur les toit epier pour plus de tros mois
Ouh ouh ouh
Ou les perdants finissent en toles sur les votes du public
Plutot qcelui des shmidt et finissent a moi d4 dans un hall

(tony ziano )

ca spasse comme d’hab ici ou la vie est ---------
les hall sont crades comme un molard dans un kebab
traine des jeunes arabes renoi et blancc
et si t’en est pas content garde en qla premiere syllabe
quand parfois j’y mange d’autres viennent pointer
est ce le bruit qui vous derange ou notre presance qui fais flipper
toi t’y mets des prospectus d’autre scroivent au puces
les lekbar lesrach simplement pour les hedis
du chite pour les nerfs ,appaiser la galere
on sfait la guerre une chatte pour 20 celibataire
freres sur le paves c ‘est pas sque tu recherche bebe
l’homme ideale sortit d’un conte de fee ou dchez ---
nous le flux des citees ,reportages securitaires
c fous squon est populaire rien quon passe a la tele
entre dilleurs et tournantes un+ pour les racistes
a pas confondre c’est un hall pas une ecoles pour terroriste
ou on nous tape du style renove a la bonheur
s’il repare les ascenseur c’est qu un ministre debarque en ville
que de belle phrase de gros voleurs passe chez toi
frangin si ta l’occase sert lui la main puit compte tes doight
France d’en haut et d’en bas qui carotte le plus de barre
Estce le voleurs en cost-la ou le voleurs en costard
T’aime pas mes vers ni mon vocabulaires
tu mtrouve vulgaire lorsque jcomunique ta mere
ya plus ldroit dfumer un pete
plus droits d’aller au putes
plus droit dttrainer avec tes potes zinc les batards scrute
apres les bleu de santini expert en football
vla les bleu de sarkozy nouveau expert en flas ball
et voici la gaule nous resistant de demain
les roles s’inversent nous pour asterix et eu pour les romain

s’il faut insulter leur mere pour ca ayez confiance en moi


Voici notre hall story
La ou les regles ont changer
Ici ou castaldi passe le relais a sarkozy
Ceci n’esplus un jeu et ca ce passe dans ta zone
Les candidats sont des jeunes
Noir ,blanc ,jaunes ,
Les cameras sont des comeres et zoom sur les toit epier pour plus de tros mois
Ouh ouh ouh
Ou les perdants finissent en toles sur les votes du public
Plutot qcelui des shmidt et finissent a moi d4 dans un hall
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myrapp.skyblog.com/
$igN
Mc en Veille
avatar

Masculin Nombre de messages : 570
Age : 25
Localisation : ...Ici...
Date d'inscription : 02/04/2006

MessageSujet: Re: SNIPER   Lun 5 Juin - 16:28

le mauvais fils :

Refrain:
ca braille ca parle dans ma tête pourtant j'sais bien que c'est pour mon bien
Ca rentre dans une oreille ça sort de l'autre et j'me dis que c'est bien
Mieux comme ça
J'suis bien conscient que ça déçoit ma mille-fa
J'commence à grandir et c'est pas cile-fa

J'suis sûrement l'mauvais gosse, sûrement l'mauvais fiston
Celui qui joue l'bosse alors que ma mère se fait du mourron
J'ai le coeur plein d'ambitions que j'ai jamais concrétisées
Quand àmon éducation ça j'la dois a mes refrè
Pourtant si je pars en couilles, ça j'le savais même pas
Même pour moi j'ai rien fais de mal même si y'a des soirs où j'rentre même pas
Mais est-ce le bien ou le mal qui guide mes actions
J'ai l'impression que chaques fois que j'fais quelque chose j'suis en infraction
Mes pusions de t'façons négatives ou bien bonnes
Après tu m'étonnes que les commères au balcon disent que j'déconne
C'est vrai p'tit frère fume des spliffs et casse des voitures, laisse des fractures
Y'a rien à faire, va plus aux cours et longe les murs
Y'a plus le temps, c'putain de tier-quart m'a rendu guedin
Tu rêves d'argent mais tu ne fais rien
Tu sais c'est pas facile même difficile de s'en sortir
Trouver une solution, faire quelque chose avant de pourrir

Refrain (x2)

La nuit je m'endors, la tête pleine de rêves
Mais tout disparait, tout s'efface lorsque le jour se lève
Les solutions qu'j'avais trouvées la veille se dissipent et
Aux yeux de maman j'reste l'enfant dissipé je dois anticiper
Participer au combat qu'est la vie, à mon avis
Faut-il encore avoir envie de rendre [...]
C'est pas du tout ce qui me faut mais pourtant
Je collectionne les méfaits
Mais j'fais ce qui me semble bon même si au fond ce n'est pas légal
Ma mère pleure, s'inquiète pour moi
Et j'fais comme si ça m'était égal
A croire qu'j'suis un sans coeur, un être rempli de rencoeur
Mais aujourd'hui le brigand a pris le dessus sur l'enfant d'coeur
Quand un arbre pousse de travers, il ne se redresse jamais
Le dicton est mauvais, ne jamais dire jamais
Je mets les choses au clair j'ai mis, les pieds dans le vice
1.9.9.9 Sheol! alias le mauvais fils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myrapp.skyblog.com/
$igN
Mc en Veille
avatar

Masculin Nombre de messages : 570
Age : 25
Localisation : ...Ici...
Date d'inscription : 02/04/2006

MessageSujet: Re: SNIPER   Lun 5 Juin - 16:30

On s'ent sort bien :

Les moments de bonheur les plus courts sont toujours les meilleurs
Ailleurs que dans les alentours a la campagne ou bien en bas des tours
Chacun son lot de galères et de joies pour
Les plus demunis ou les geois-bour
A des degrés différents savoure
Ta vie avant tout, et en avant toute
Certains s'enrichissent d'autres font banque-route
Certains meurent de faim d'autres font fausse route
Ca pousse à relativiser
Y'en a qu'en ont rien a foutre qui sont pas sentivisés
Les gens sont divisés, pas sensibilisés
Tout est banalisé on pense qu'à rentabiliser
On est tous matérialistes à mort
Pourris par l'environnement dans l'quel on vit
Par moment j'me dis chacun fait sa vie
La famille la santé avant tout comme on dit
C'est pas de la comédie comme beaucoup j'ai vécu des tragédies
Qui sont rien comparé a ce que vivent les jeunes au pays
On a pas les mêmes problèmes ni les mêmes modes de vie

Hey Hey Hey Hey !
Y'en a qu'on trimé toute leur vie et n'ont que le quart de ce qu'on a
Hey Hey Hey Hey !
J'ai une famille des amis des habits un toit et un lit
Hey Hey Hey Hey !
Maman j'te remercie, car j'n'ai jamais manqué de rien
Hey Hey Hey Hey !
J'ai toujours bu a ma soif et mangé a ma faim

Y'a le malheur des uns, et le bonheur des autres
J'me dis qu'au fond on s'en sort bien car comparé a d'autres
J'suis pas infirme, j'ai pas le das'
J'suis pas atteint d'une maladie grave et j'ai pas grandi à la DASS
Amdoulilah !
J'ai la chance d'être en vie moi et mes frères
Chaque réveil ravi, d'apprecier le sourire de ma mère
J'me dis, malgré les plaintes, les pleures et les contraintes
Les réalités de chaque jour qui nous ont traumatisés
Devant des gosses qui mendient, et assassinats de femmes enceintes
J'ai les pieds sur terre et me dit qu'ils ont tout a m'envier
mais j'sais bien que comme tous y a des pertes de moral
Alors j'me dis que la vie est courte et ce serait con de la gacher
Malgré leur abus de pouvoir et leur milieu carcéral
J'suis quand même heureux de me dire que le système m'a pas tué
Donc, on est tous face a un avenir a craindre
Mais comparés à certains on est pas a plaindre

Hey Hey Hey Hey !
Y'en a qu'on trimé toute leur vie et n'ont que le quart de ce qu'on a
Hey Hey Hey Hey !
J'ai une famille des amis des habits un toit et un lit
Hey Hey Hey Hey !
Maman j'te remercie, car j'n'ai jamais manqué de rien
Hey Hey Hey Hey !
J'ai toujours bu a ma soif et mangé a ma faim

Hey hey Malgré cette vie de chien j'arrive a garder le moral
J'm' eclate aux maximum comme tous les jeunes j'ai la dalle
Quand j'ai un coup de blues j'ai une technique radicale
J'me dis que jsuis vivant et que c'est bien ça le prinicipal
J'ai des idées derrière la tête et des tas de projets a concretiser
Même si ça part en couilles crois moi j'vais pas dramatiser
Je sais que la vie est une pute alors j'la prend du bon té-co
Ma famille ma go mon spliff et tous mes te-po
Hey hey sois pas pleurnichard
Faut faire la différence entre merde et misère tu peux me croire
T'as les pieds dans la merde mais certains y sont jusqu'au coup
Remercie le ciel si aujourd'hui t'es encore debout
Hey hey hey sois pas pleurnichard
Faut faire la différence entre merde et misère tu peux me croire
Ca ne sert a rien de pleurer sur son sort
Celui qui veut s'en sort
Et sur ce on est d'accord

Hey Hey Hey Hey !
Y'en a qu'on trimé toute leur vie et n'ont que le quart de ce qu'on a
Hey Hey Hey Hey !
J'ai une famille des amis des habits un toit et un lit
Hey Hey Hey Hey !
Maman j'te remercie, car j'n'ai jamais manqué de rien
Hey Hey Hey Hey !
J'ai toujours bu a ma soif et mangé a ma faim

Hey Hey Hey Hey !
Y'en a qu'on trimé toute leur vie et n'ont que le quart de ce qu'on a
Hey Hey Hey Hey !
J'ai une famille des amis des habits un toit et un lit
Hey Hey Hey Hey !
Maman j'te remercie, car j'n'ai jamais manqué de rien
Hey Hey Hey Hey !
J'ai toujours bu a ma soif et mangé a ma faim

Hey Hey Hey Hey !
Y'en a qu'on trimé toute leur vie et n'ont que le quart de ce qu'on a
Hey Hey Hey Hey !
J'ai une famille des amis des habits un toit et un lit
Hey Hey Hey Hey !
Maman j'te remercie, car j'n'ai jamais manqué de rien
Hey Hey Hey Hey !
J'ai toujours bu a ma soif et mangé a ma faim

Hey Hey Hey Hey !
Y'en a qu'on trimé toute leur vie et n'ont que le quart de ce qu'on a
Hey Hey Hey Hey !
J'ai une famille des amis des habits un toit et un lit
Hey Hey Hey Hey !
Maman j'te remercie, car j'n'ai jamais manqué de rien
Hey Hey Hey Hey !
J'ai toujours bu a ma soif et mangé a ma faim.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myrapp.skyblog.com/
$igN
Mc en Veille
avatar

Masculin Nombre de messages : 570
Age : 25
Localisation : ...Ici...
Date d'inscription : 02/04/2006

MessageSujet: Re: SNIPER   Lun 5 Juin - 16:30

Panam All Star :

SNIPER - Panam AllStarz

AH ah ah ah ah ah..... PANAM ALLSTAR... Vous allez nous montrer de quoi vous etes capables !
AH ah ah ah...


C'est quoi ton blaze ? AROUM
Tu représente quoi ? Paris Bess-Bar, tu connais l'boulevard
Vas-y :

A la Goutte d'or, On s'en bat les couilles que tu soit fort comme HULK, Ca change rien tes coups d'pression
Tu peux t'les fouttre dans l'UC, C'est pas tes péripéties qui vont nous épater.
Car aujourd'hui à l'heure qu'il est, tout le monde il est tarté.
A mon avis, tu frais bien d'retravailler ton intro car c'que tu racontes c'est tellement petit que j'pourrais
t'braquer en impro. J'sais pas c'que tu fou mec, ni meme où t'habite mais juste que chez nous c'est l'souk
et c'est c'qui fait qu'ma plume j'l'agite.
FrontKick ça sonne comme fonky mais c'est plus violent.
Ca peut chanter la haine tout comme faire chialer les violons. Comme quoi ça peut aller loin une ptite
bande d'insolents. En s'mettant dans la tete qu'elle peut croquer comme Alain Delon.
On est entrepreneurs et comme c'est mort, on passe nos nerfs sur fond sonore. Et tout à notre honneur,
les gens kiffent nos SO-MOR pourtant on est pas star, on mène une vie d'zonars à la hauteur d'10 bastards

Ah ah ah ah.....

C'est quoi vos blazes ? .. Maloukid messa
Vous représentez quoi ? 7.7
Ok...

Donc on représente le 7.7, le plus grand département donc fais gaffe à cette secte.
Tout comme au billard, n'oublie pas ta queue. J'ai du cosmos comme au magasin dans les cuisines de Chelles 2.
Le ciment le béton, ptetre qu'on a l'amour du bloc, une spéciale à Melun, à Meaux, au Détroit et plus fort.
Qu'on fasse, qu'il faut qu'on fasse. Nos bites à nos Bizz 7.7 C'est l'faux rap...
pour les crétins qui concrétisent.
On a notre propre salut, on a nos propres manies. Du Mai à Savigny en passant par Chelles, Noisiel et Torcy.
C'est l'topo d'la nouvelle génération, nos futurs, défois en rupture de camisole gare à vos figures.
Tu gardes à main l'schlass si tu veux blesser, c'qui t'rend insensible c'est cte peine assasiable.
A quoi bon s'aimer quand, chaque mec te shap, j'veu t'aider la rage sans l'avoir offerte
a un quelconque sacrilège forcé !

Ah ah ah ah ah....

C'est quoi vos blazes ? 13 et 16 et c'est du test on t'baise
Vous représentez quoi ??? Baghdad, Guel-Far et les Yvelines..
Ok...

Arretez d'parler, 7.8 c'est routz comme Harley, les Yvelines, capitale de la drogue comme Harlem
La rime c'est ma pute, faut qu'tu vienne dans mon harrem On est les Yvelines Star Les lions sont lachés
dans l'arène. Véto, Les mains sur le capot, et si c'est stand de tir, banlieue Ouest profonde
Ici c'est du SARH viens investir, On a l'vrai style, Lacoste, braqueur de postes, mais dis pas mon blaze
On est sur écoute vas-y raccroche !
Moi quand j'rap, tu voudrai qu'j'vienne de ta ville, dépé des squats kelfar et dise :
Putain c'est chaud les Yvelines ! Quand ça parle 7.8, mais fais pas genre tu sais qui c'est mais
qu'est ce tu fais c'est l'territoire des hyènes, chez moi viens plus pisser
Si t'insulte Esquadrille, vite appel ton marabout car j't'explique en quelques secondes tu peux
devenir une statistique .................................Tous des RSK ....................

Ah ah ah ah ah

C'est quoi vos blazes ? Sinik et Diam's
Vous représentez quoi ? 91 Essonne Mec !
Allez-y !

Tu parlais mal de mon 9.1 mais ne viens pas, tu sera pas en lieu sûr, depuis qu'on prend l'dessus
T'as plus qu'à t'branler sur ma banlieue sud ! Toi tu pense que c'est désert, que chez nous
Y'a qu'des champs, sans etre méchant protège tes jambes qu'on t'apprenne à ter-chan
pour mon bloc, meme si la BAC soulève les Bacaras car la rage de mes Kaïras c'est du carré 91 Cara
Nous c'est les mecs qui font du rap et des betises, entre la té-ci et la tise, entre le biz et le
vice des ladys.
Sinik et Diam's, ne parle pas 91 comme tu parles chez toi mais quand tu veux des gros sous,
Bein tu r'pars de chez moi ! Donc si tu parle mal de l'Essonne, mec j'pense pas qu'on s'entende
Tu voulais m'mettre à l'amande mais l' 9.1 était pas consentent.
Tu parle mal des Ully, d'Evry, de Ris au Ringis mais t'aime bien qu'ta meuf vienne jusqu'au parloir
d'Fleury - Mérogis. Tu nous oublie paske t'as pas gouté la banlieue Sud, jte répète avant qu't'oublie
Dans l'Essonne t'es pas en lieu sûr !

Ah ah ah ah ah ah ah

C'est quoi vos blazes ? Salif, Zoxea mec
Vous représentez quoi ? 9.2
Kickez ça

Negro j'recharge, j'tire 1 fois, et le public saigne. C'est Hauts-d'Seine sortez les fusils, les fumigènes. Le rap est devenu zen, dpuis qu'on y traine, enculage du système, nous on dit Haine quand tu dis Bènngg Bènngg ! T'écarte bien l'couz, écarte bien l'crew, écarte bien l'trou, C'est Ponts d'Sèvre 92. On fout l'souk, on groupe tout.. Tu veu un scoop, donne nous un mic, un oup on shoot tout ! Ah...
92 Sang rouge, Que les faux rappeurs s'rendent, vu k' y'aura pas 15 round pour s'rendre.
King de Boubou, ouai on s'tape tous, on s'rend, paske chez nous, y'a pas a dire: on est un peu tous Trannge
... Y'a eu, t'sais, beaucoup d'gangs................ Et goute mon son, c'est pas d'la SS.............
Vu qu'on est arrivé en paix, Patchoum ! Un tas d'couilles mais t'inkiète à l'arrivée on baise !!!

Ah ah ah ah ah ah ah.....

C'est quoi votre blaze ? Tandem
Vous représentez quoi ?? 93...
Allez-y
Ouai


C'est quand on a trop la dalle qu'on peut manger la gamèle, Ya qu'avec une paire de couilles qu'on peut grailler du caviar. Gros, j'ai le cafard. Un frère au bagne, un autre en couille et moi dans je n'sais quoi putain de vice kual !! 93 Hard core, cerné par les forces de l'ordre, rare sont les voyous sans la grosse barbe et les putain d'cernes, c'est la .... sous la vie, sur Auber, c'est la course pour le fric, un putain d' T-Max pour en espérer un max. Génération qu'a réponse à tout, Panam AllStar, et ouai Frolon, j'veux faire de ma vie une putain d'oeuvre d'art. Pti con, il faudrait plus qu'une vitre .... pour un ticket vers la gloire. Rappelle-toi qu'à Auber c'est sous l'chant des girophars qu'on subit l'choc des Stup. .............................................................................................
A l'heure qu'il est, ya des mecs qui sont payés pour penser aux questions qu'tu t'pose. Dis-toi qu'chez nous, ya qu'Marie-Jeanne et Jacquot qui s'marient pas. Dis-moi pourkoi j'm'explik plus avec ma femme, pourkoi ma vie tourne au drame, et pourkoi j'arrive pas. Et ouai gros, c'est 9.3 les tireurs d'élite pour dilater ton rectum !
Rappel-toi que meme les morts te commorent Sottum !

Ah ah ah ah ah ah...

C'est quoi vos blaze ?? Omkapé 113
Vous représentez quoi ? Dans ta race, 9.4 poto
ok...

Vitry sur seine, laisse le mic polo, c'est la seule chose qui nous revienne, de droit. 9.4 de droit dans l'foie on r'part. J'sors d'une peine, urbaine. J'vis ni comme Hally Wood, ni à la Hollywoodienne. Gros jte traumatise, ma couille on a l'putain d'matos et les magouilles mais Blacko, c'est mes Rabzouss, Rasoul, on t'refroisit pour 3 sous, 3 cellules sur l'drapeau c'est pas une news Vitry 9.4 rime avec Brako !
Nous on s'en bat les reins 9.4 soupape. C'est la mafia les grosses frappes, sur l'terrain ya qu'nos ptits frères trou d'balle. C'est l'ABS, gros, t'as l'ABS nous on est corriaces, on mange Halal que à VS.
.......... On trempe les institutions dans un bal d'acide avec les racistes. ............... Un principe. Dans ma banlieue tu trouve du traffic et du plastque !


Ah ah ah ah ah...

C'est quoi votre BLAZE ? SNIPER rimeur d'élite Section
Vous représentez quoi ??? 9.5 Val d'Oise banlieue Nord tonton...

Sorti de nulle part, trou d'balle, la région parisienne en Mai 95 sur la Te-Car les banlieusards du Nord interviennent. Les Hyènes, participent au Del-Bor, à Deuil-la-Barre, on est rentré s'poster du coté obscur.
S.N.I.P.E.R, y a pas d'imposture, aux odeurs de Beu-Her, la famille derrière pour me booster. D'ailleurs j'en place une pour les voisins du 93. Bref, tous les endroits où tu peux m'trouver poster.
Ouai zinc, téma la riposte, la rage dans mes couplets, 9.5, bouffeurs de poulets, au foyer ou au poste. Tout d'abord, c'est banlieue Nord, pas les choses à moitié, voyez là haut, les Bico ont dépassés Poitiers. Inssociables, SNIPER, produits prohibés, fournisseur d'matière inflammable comme J.R et J.P. Val d'Oise, Zaheff, la haine qu'on apprivoise, là-dessous Ra D D F de Deuil-la-Barre à Pontoise.
Sers les seuff 5, ici Blacko 9.5, l'M.C Reggae-man aux flow...... Val d'Oise banlieue Nord, j'viens militer, faut qu'je donne ça fort à mort, j'vais représenter. C'est pour les ... Zonards, c'est du style qu'on a. J'te rappel au cas où t'aurai pas capter, C'est pour mon Q.G, ma zone, mon secteur, mon quartier. 9.5 ......... entier !!!


Ah ah ah ah ah ah...

Vous avez tous représentez comme il le fallait. PANAM ALLSTAR . Le cercle de feu, bande d'enfoirés !!

Ah ah ah ah ah ah ah ha hah ha ha ah hhah hahhah

PANAM ALLSTAR !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myrapp.skyblog.com/
$igN
Mc en Veille
avatar

Masculin Nombre de messages : 570
Age : 25
Localisation : ...Ici...
Date d'inscription : 02/04/2006

MessageSujet: Re: SNIPER   Lun 5 Juin - 16:33

relève la tète :

version chanson :
___

[-Lino (Arsenik)-]

>> Jeune homme deviens c’que tu es, pas c’qu’ils veulent que tu sois
>> Un habitué du drame avec une arme pour seul accessoire
>> S’faire tuer à l’adolescence n’a rien d’funky
>> Les vrais calibres sont la foi et la connaissance
>> Ne jamais prostituer son âme, je cite
>> Y’a pas d’couleur qui t’dévie d’la route de la réussite
>> Faut savoir qui tu es, rester vissé
>> Ne maudis pas l’trou où tu tombes mais c’qui t’y a poussé

[-AP (113)-]

>> Prends mon couplet comme un message, sois attentif
>> Puis éteins dans l’cendrier ton spliff
>> J’suis pas venu, pour t’faire un speech, mais t’faire un peu gamberger
>> Relève la tête, arrête de jouer la belle et toi la bête, car un jour tout s’arrête
>> De nos jours ça va de plus en plus vite
>> Trop d’frères et soeurs, agissent dans l’vide, s’engrainent et s’incitent
>> Pense un jour quand même, gros, à tourner la page
>> Sur ton passé et à relever la tête pour ça y’a pas d’âge

[-Diam’s -]

>> J’fais partie de ces jeunes perdus, que le monde bute à plate couture
>> Que le monde torture à coup de bombes et d’coups durs
>> Mais tu crois quoi ? Quand le mal te hante t’es mal
>> Quand t’es seule et qu’tu l’comprends, tu te mens, t’es là, seule
>> Face à toi-même, tu penses à ta mère, tu penses à ta foi
>> Car t’es seule face à ta perte comme chaque soir
>> Jeune fille, dépressive, trouve-toi une idée très précise
>> Pour avancer quand les esprits se rétrécissent

[-Blacko (Sniper)-] ((refrain x2))

>> Skarla, cesse de t’apitoyer sur ton sort
>> Relève la tête, regarde, non ça c’est pas mort
>> Dis-toi, celui qui veut s’en sort
>> Sors du ghetto et de ses mauvais sorts
>> Tu sais t’as l’choix, ta vie est c’que tu en fais
>> Gâcher un avenir, à l’arrivée ça fait trop mal
>> Man, mon message vient du cœur
>> Passe-le aux frères et sœurs, Blacko vient chanter.

[-Passi -]

>> Du même cru, du même vécu, jouer au-dessus, sortir d’la rue
>> C’est la ruée, et on craint plus personne avec nos Ericsons
>> Nul n’est parfait c’est vrai, comme le respect à son parfum
>> La force c’est l’intérieur pas juste le coup d’parpaing
>> Les mêmes tensions nous animent, le même instinct animal
>> Les mêmes embrouilles le même refrain « la vie est brutale »
>> La défense dans l’système ne s’écrit pas ''foncedé''
>> La force c’est faire obstacle, résister croître et exceller

[-Matt -]

>> Yo frangin, il faut monter ta garde rester un homme fort
>> Frangin, t’instruire et ne pas toujours traîner dehors
>> Frangin, pense aux plus jeunes qui te voient en modèle
>> Relève donc la tête

[-Kool Shen -]

>> Sors tes griffes si tu montes, grand, sors les contrats, comprends
>> Vite, que c’est arrivé tout en haut qu’on t’pend
>> Si t’as pas d’bon sens, fais-toi aider compense
>> L’ascension sociale, nécessite une prise de conscience
>> Et si tu déclines l’invite
>> N’oublie pas d’ôter les épines, des roses cueillies bien vite
>> Ici bas c’est l’principe, j’ai pas d’preuve mais j’t’incite
>> A pas croire que l’échec puisse faire partie d’un rite, parce que c’est pas vrai

[-Blacko (Sniper)-] ((refrain x2))

>> Skarla, cesse de t’apitoyer sur ton sort
>> Relève la tête, regarde, non ça c’est pas mort
>> Dis-toi, celui qui veut s’en sort
>> Sors du ghetto et de ses mauvais sorts
>> Tu sais t’as l’choix, ta vie est c’que tu en fais
>> Gâcher un avenir, à l’arrivée ça fait trop mal
>> Man, mon message vient du cœur
>> Passe-le aux frères et sœurs, Blacko vient chanter.

[-Le Rat Luciano (Fonky Family) -]

>> Pousse le poste de l’auto à son maxi que le monde entende le message
>> D’un simple mort en sursis
>> Seule notre fortune fait notre différence
>> Dans l’fond on est les mêmes, pour un million d’raisons différentes
>> J’suis venu dire qu’un homme, un vrai choisit toujours
>> Et qu’il est prêt au pire quand c’est l’honneur de la famille qui se joue
>> Que dès qu’un gosse se goure, degun
>> court à son secours
>> Que 6 millions d’personnes vivent dans la pauvreté à ce jour.

[-Leeroy (Saïan Supa Crew) -]

>> Reste digne mais teigneux
>> Fais mieux, puis fais-le, trop d’âmes vénéneuses et d’esprits haineux
>> Cette haine me désole elle nous fait stagner en D 2
>> Trop d’esprits dégueus, mon seul vœu c’est de voir le cessez l’feu
>> On a la même chance qu’eux, sache-le
>> On a pris tant de bleus, mais tant mieux, à force on défiera les envieux
>> C’est quand tu veux, je me lève à chaque épreuve
>> Et lorsque les coups pleuvent je ne puis m’empêcher de m’en remettre à Dieu.

[-Kery James -]

>> OK, j’veux qu’ les jeunes de téc
>> relèvent la tête
>> On est pas condamnés à l’échec
>> C’n’est pas une fatalité, les jeunes de cité eux aussi peuvent y arriver (ouaii)
>> Avec 2 fois plus de volonté on peut grimper et parvenir jusqu’au sommet (yeaa)

[-Blacko (Sniper)-] ((refrain x2))

>> Skarla, cesse de t’apitoyer sur ton sort
>> Relève la tête, regarde, non ça c’est pas mort
>> Dis-toi, celui qui veut s’en sort
>> Sors du ghetto et de ses mauvais sorts
>> Tu sais t’as l’choix, ta vie est c’que tu en fais
>> Gâcher un avenir, à l’arrivée ça fait trop mal
>> Man, mon message vient du cœur
>> Passe-le aux frères et sœurs, Blacko vient chanter.



---------------------------------
___
paroles supplémentaires de ''savoir et vivre ensemble'' :
___





Big Brother Hakim

>> La pauvreté intellectuelle, n’est pas l’privilège du Ghetto
>> En matière de connaissances, chacun sa part du gâteau
>> Démarche individuelle, désir de s’élever
>> Soif de comprendre et d’apprendre sur le chemin de la vérité
>> Ouais c’est sûr dans la vie, y’en a plusieurs des écoles
>> Réfléchis si tu choisis celle du mensonge et du vol
>> C’est pas être un bidon que d’ouvrir un bouquin
>> Sur les chemins du savoir, tu réaliseras ton destin

Kammouze

>> Pour toutes ces mères qui nous ont mis au monde
>> Tous ces darons, les mains blessées par toutes ces années d’un travail immonde
>> Tous leurs sacrifices qu’on est trop cons pour voir jeunes
>> Est-ce qu’ils nous ont appris l’respect avec un gun ?
>> Non ! Tu préfères être craint ou préfère être aimé
>> A force de tester, si tu savais combien sont décédés
>> Fais l’analyse de toi seul et de ton avenir
>> Relève la tête et bats-toi pour le devenir

Disiz La Peste

>> J’viens redire c’que j’ai toujours dit, depuis déjà dix ans
>> C’est Disiz alias Fifty CFA le tigen
>> Sois libre ou meurs en essayant d’l’être
>> J’glorifie les vrais, celui qui bute l’école j’suis avec toi t’inquiète
>> J’ai traîné mes guêtres, fier d’être à la quête
>> Du bien-être de nos êtres, je veux être
>> A l’image de Malcolm, Martin ou Gandhi
>> Pas de Tony, j’aime mes semblables et je l’redis

>> A force de rien faire, la galère a touché tant d’frères
>> Pourquoi pas avancer entre nous et monter des entreprises comme Tang Frères
>> On a rien eu comme héritage, juste des murs de béton
>> Même après l’échec, jamais laisser béton
>> Parti du bas faut viser l’haut, voilà à quoi nos efforts servent
>> Jamais tomber en faillite comme Corsair
>> Nos écrits ont un message
>> C’est pour ça qu’on les partage

Habiba

>> Parce qu’on nous enlève
>> La chance du départ
>> Plus fort on veut croire
>> On sait que l’on vient de loin
>> Même s’ils prennent tes rêves
>> Pour leur pire cauchemar
>> Garde en toi l’espoir
>> On choisira nos chemins

Eloquence

>> J’brise la glace, elovibe, le rap c’est l’message
>> Donc j’lève mon poing pour les sages
>> Ex-sale gosse, tourne la page
>> Africain dans l’âme Big up à tous les jeunes qui font des études et tafent
>> Vaut mieux un bon CV qu’un gros gun, car l’gun s’enraye
>> Alors qu’un bon métier te met sur de bons rails
>> Evitez les problèmes les frères
>> La force d’un homme c’est l’cerveau et pas l’révolver

Pit Baccardi

>> J’viens dire aux mômes qu’y a pas qu’le bussiness pour être dans l’élite
>> Les types s’laissent mourir dans les maux, disant que le monde est stone
>> J’ai peut-être que la maîtrise de rimes pas du genre lève tôt
>> Mais aujourd’hui j’peux m’écarter quand se serre l’étau
>> Juste dire, qu’ils vivent mieux, mais on n’a rien d’moins
>> Faire tourner la machine, qu’ils voient cette mine d’or, que cache le ghetto
>> Lève-toi, bats-toi ça reste l’hymne
>> Arrêtons d’subir, nous sommes les futurs leaders

Jerry Da Funk Killa

>> Trop de départs, que Dieu bénisse les naissances
>> Que les jeunes qui m’écoutent donnent à leur vie un vrai sens
>> Africaine tragédie, le monde est resté stoïque
>> L’oppresseur prend son temps pour établir notre vérité historique
>> Même sans perche tendue
>> Que les jeunes du ghetto relèvent la tête, c’est pas défendu
>> Issu des quartiers t’a trop d’poids sur les épaules
>> Garde bien les pieds sur terre et évite la taule

Jacky (Neg’ Marrons)

>> Ghetto, enfant du Ghetto
>> A vous est dédié, ce morceau
>> On vient d’en bas et on veut monter là haut
>> J’ai brisé mes chaînes et scié les barreaux
>> Celui qui n’veut rien faire, trouvera toujours une excuse pour s’endormir
>> Celui qui veut y arriver trouvera toujours un moyen pour s’en sortir

Busta Flex

>> J’suis pas du genre à être cool, avec un jeune irrespectueux
>> Qui roule des mécaniques et pense que « / » c’est affectueux
>> Jeune relève la tête, même ton cœur est défectueux
>> Des applaudissements quand tu sors du cardpla c’est ça qu’tu veux
>> N’essaies pas d’aller plus vite que la musique
>> Aie confiance, prends ton temps ça t’évitera la misère
>> Des galères auxquelles, tu n’devrais même pas être confronté
>> Relève la tête, c’est la meilleure façon d’remonter

Teddy Corona (Mafia K’1 Fry)

>> Que les jeunes montent leur structure
>> D’une signature, comme l’Africaine armure
>> Si tu m’écoutes pas, tu vas foncer tout droit dans l’mur
>> A coup sûr, c’est d’la prévention, attache ta ceinture
>> Tu veux être le boss réussir, poursuis tes études
>> Ça c’est d’la valeur sûre frère
>> Fais bien tes calculs garde les pieds sur terre
>> Dans tous les sens, cherche à toucher ta conscience
>> Nos vies sur terre, brûlent dans l’feu de l’insouciance

Jango Jack

>> Toi le jeune du ghetto, relève la tête
>> La rue fait mal tu le sais, elle t’a fait tomber bien des fois
>> Tu vis des trucs de dingue
>> Croque donc la vie à pleine dent, fais le, étudie en solo
>> Yo, j’veux des intellos, jeune prodige du ghetto ??
>> Jeune prodige du ghetto !
>> Je voudrais des gars opés
>> pour science po
>> Au sommet, pour mon ghetto

OL’ Kainry

>> C’est pour mes petits frères, cachés dans un coin en train d’boire
>> En train d’croire que l’échec c’est plein d’arabes et plein d’noirs
>> Préfère respecter les caïds que leurs darons
>> Plus speed que Christine Aron, tout l’monde debout comme Nég marrons
>> J’veux voir des skarlas juges, avocats ou docs
>> Pour nous y’a pas qu’le ciné le foot le crime et le hip-hop
>> J’me suis perdu sans réfléchir dans les sentiers
>> Relever, pour honorer mon daron sur les chantiers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myrapp.skyblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SNIPER   

Revenir en haut Aller en bas
 
SNIPER
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (1er avril) Sortie du single le 30 juin: the sniper
» Les jeux Playstation 2 en réseau
» C'est nouveau !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
art-2-rue :: "LES BACS" :: Lyrics-
Sauter vers: